RMC Sport

L’année « Jarnet » ?

-

- - -

Ça y est, nous y sommes. C’est l’Arc ! La plus belle course de l’année au galop se tiendra ce dimanche à Longchamp. À quelques heures du grand rendez-vous, voici nos dernières infos sur les différents concurrents.

Déjà, c’est en début d’après-midi que la nouvelle est tombée, Novellist (2) ne sera pas au départ, pour cause de fièvre. Dommage, car le concurrent germanique semblait détenir une belle chance.

Le favori, c’est incontestablement Orfèvre (6). Battu par l’étonnante Solémia l’an passé, il semble aussi bien, voire mieux, et sera une nouvelle fois monté par Christophe Soumillon. Cela étant dit, nous ne sommes pas aussi « affirmatifs » que nos confrères. En effet, le cheval a une fâcheuse tendance à tirer, puis à se relâcher une fois en tête. Et si la distance de 2 400 mètres représentait le bout du monde pour lui ? Quoi qu’il en soit, cela reste pure spéculation, et il ne serait guère étonnant de le voir s’envoler dimanche.

Tout d’abord, tentons de définir quels sont les pur-sang qui s’élanceront avec le statut d’outsider. Déjà, l'élément le plus important (avec les numéros de corde), c’est l’état du terrain. Malheureusement pour Haya Landa (8), par exemple, il ne sera pas collant, ni lourd. Cela dit, elle a déjà bien couru sur des pistes bonnes. Flintshire (10), lui, aurait préféré qu’il ne pleuve pas ces derniers jours. C’est d’ailleurs la seule inquiétude le concernant. Pour revenir aux chevaux dont la tâche semble délicate, même s’ils méritent tous d’être au départ, on peut évoquer les candidatures de Very Nice Name (1), même s’il est en forme ascendante, de Sahawar (16), qui n’a pas encore prouvé avoir la valeur d’un tel lot, ou encore de Joshua Tree (4), qui n’a pas convaincu cette saison. Al Kazeem (3), quant à lui, a réalisé un sans-faute depuis le début de l’année. Reste qu’il a tiré le numéro 18 dans les stalles de départ. Bon finisseur, Going Somewhere (7) possède des titres... en Amérique du Sud. Il peut surprendre, mais ce n’est pas une priorité. Enfin, même si Méandre (5) vient de prouver sa forme à Cologne, il serait étonnant de le voir lutter pour la victoire.

Reste désormais à dénicher le gagnant de cette édition de qualité. Notons tout d’abord que trois gagnants de Derbys seront au départ : Kizuna (14), Ruler of the World (15) et Intello (17). Les trois sont de bons poulains, certes, mais les demoiselles semblent meilleures que les mâles dans cette promotion. Cela nous amène logiquement vers Trêve (18), lauréate du Prix de Diane avec Thierry Jarnet. Frankie Dettori, premier jockey du Cheik Joaan Al Thani, s’étant blessé en début de semaine, c’est bel et bien Jarnet qui sera de nouveau associé à la fille de Motivator. Malgré son numéro 15 dans les stalles de départ, elle ne devrait pas être loin du compte. Et si c’était l’année « Jarnet » ?

Derrière elle, on va rester chez les jeunes, car ils bénéficient tout de même d’un avantage pondéral qui doit leur permettre de devancer des ainés qui ne sont pas meilleurs qu’eux, en tout cas cette année. Kizuna (14), justement, a remporté le Prix Niel alors qu’il effectuait une rentrée et découvrait l’hippodrome de Longchamp. Si Yutaka Take lui offre un bon parcours, ce rejeton du malheureux Deep Impact peut venger son géniteur !

André Fabre est l’entraineur le plus titré dans l’Arc, avec sept réalisations. Cette année, ce sont cinq de ses pensionnaires qui tenteront de lui offrir un huitième sacre. Dans l’ordre du programme, Pirika (9), Fintshire (10), Ocovango (12), Penglai Pavillion (13) et Intello (17) défendront cinq casaques différentes, mais, tous sont entrainés par le «sphinx cantilien». Evidemment, tous les regards seront tournés vers le gagnant du Jockey-Club, Intello, mais mieux vaut se méfier des autres également. Pirika avait terminé deuxième du Vermeille l’an passé et n’est certainement pas au départ par hasard. Même remarque avec Ocovango, qui apprécie les pistes souples, et Penglai Pavillion, qui n’a finalement pas grand-chose à se rapprocher.

Enfin, il convient d’évoquer le cas des représentants du redoutable entraineur irlandais Aidan O’Brien. Ruler of the World (15) a tout simplement gagné le Derby d’Epsom, alors que Leading Light (11) reste sur sa victoire dans le St Léger et n’a pas été battu cette année.

En conclusion, Trêve (18) semble bien partie pour rester invaincue à l’issue de ce championnat du monde des pur-sang, même si elle devra redouter le redoutable Kizuna (14). Derrière, gardons les 3ans britanniques Leading Light (11) et Ruler of the World (15). Malgré nos inquiétudes, Orfèvre (6) est incontournable. Il sera d’ailleurs certainement favori. Intello (17) est également un drôle de cheval, mais un doute subsiste sur sa tenue. Reste à trouver un outsider amusant. Pourquoi pas les « Fabre » Pirika (9) et Penglai Pavillion (13) ?

Pronostic : 18 - 14 - 11 - 15 - 9 - 17 - 6 - 13

>> Pariez sur l'Arc! Le PMU vous offre 200€ jusqu'à dimanche!

Le Quinté en vidéo

Sébastien Darras

Arrivées et rapports du Quinté