RMC Sport

Philippe Daugeard la méritait bien !

-

- - -

Retour à Vincennes en ce début de semaine pour le prix de Colombes, l’événement du jour. Une épreuve qui a permis à Philippe Daugeard d’ouvrir son palmarès dans ce championnat Casaq Ligue grâce à une jument qu’il a toujours ménagé, Sissi du Morin. Une autre « Sissi », Sissi Morainville, réalise une belle performance sous la drive de Franck Nivard. Bernard Piton (Source Royale) termine sur le podium devant Alexandre Abrivard (Séléçao de Lou) et Matthieu Abrivard (Star Céleste) qui doivent se partager la quatrième place.

Retour à Vincennes en ce début de semaine pour le prix de Colombes, l’événement du jour. Une épreuve qui a permis à Philippe Daugeard d’ouvrir son palmarès dans ce championnat Casaq Ligue grâce à une jument qu’il a toujours ménagé, Sissi du Morin. Une autre « Sissi », Sissi Morainville, réalise une belle performance sous la drive de Franck Nivard. Bernard Piton (Source Royale) termine sur le podium devant Alexandre Abrivard (Séléçao de Lou) et Matthieu Abrivard (Star Céleste) qui doivent se partager la quatrième place.

Philippe Daugeard ouvre son palmarès

Depuis plusieurs semaines, Philippe Daugeard tournait autour du pot. Associé à ses pensionnaires Neige d’Or, Quella Montbrun et Sissi du Morin, l’homme de Grand Camp dans l’Eure a souvent pris des accessits dans les courses à événement. Cette fois, c’est fait, grâce à la dernière nommée : « Le parcours a fait la différence. Je suis bien parti, prenant alors une bonne place au sein du peloton. Ce qui m’a permis de ne pas mettre ma jument dans le rouge lorsque cela a été très vite dans la descente et en plaine. J’ai pu ensuite progresser par le wagon de trois et Sissi a donné un bon coup de reins par la suite. C’est toujours plus facile de terminer sur des chevaux fatigués.»

Eric Raffin conserve les devants

Même s’il n’est pas passé loin, Eric Raffin, associé à Sylviana Bella, n’a pas empoché le moindre point ce lundi. C’est finalement une sixième place avec pourtant une jument plutôt attendue : « Il n’y a pas d’excuses. La jument a bénéficié d’un bon parcours puisque j’ai eu le dos de la future gagnante Sissi du Morin. Pour finir, elle n’a pas pu accélérer franchement même si sa fin de course reste correcte. Elle n’est pas si loin que cela en fin de compte mais je pense qu’elle est tout simplement à sa place. »

Alexandre Abrivard y a cru

Pour la première fois depuis le début de cette Casaq Ligue, deux drivers ont du partager les points ! Alexandre Abrivard et son cousin Matthieu ont ainsi glané 2,5 points chacun ! Le premier cité, gagnant d’un événement en tout début de saison avec Saba du Vivier, mène ici Séléçao de Lou à une quatrième place surprise, en tous cas au niveau du betting. La pensionnaire de Laurent Abrivard fait afficher 75/1 mais son pilote y a cru : « Je suis très content. J’ai tenté mon va-tout dans le tournant final, la jument s’est alors bien allongée. J’ai même cru pouvoir gagner mais elle a manqué d’un parcours. La prochaine fois, elle sera encore mieux ! »

Crédit photo : APRH

Le Quinté en vidéo

Casaq

Arrivées et rapports du Quinté