RMC Sport

Pierre Vercruysse brise l'écart

-

- - -

Avant un week-end qui s’annonce passionnant sur le Plateau de Gravelle, c’est le prix d’Amboise qui faisait office d’événement dans le temple du trot. Une épreuve dans laquelle Pierre Vercruysse et Roxane de Beaumée ont mené leur tâche à bien, offrant au pilote chevronné un troisième succès dans la Casaq Ligue. Jean-Michel Bazire n’a rien pu faire contre le duo gagnant mais prend une probante deuxième place au sulky de Riskaya. Le podium est complété par l’italien Pipo Gubellini (Laika Ek). Sébastien Baude (Quelle Idole) et Pierre Belloche (Régate Belloche) terminent ensuite dans cet ordre.

Avant un week-end qui s’annonce passionnant sur le Plateau de Gravelle, c’est le prix d’Amboise qui faisait office d’événement dans le temple du trot. Une épreuve dans laquelle Pierre Vercruysse et Roxane de Beaumée ont mené leur tâche à bien, offrant au pilote chevronné un troisième succès dans la Casaq Ligue. Jean-Michel Bazire n’a rien pu faire contre le duo gagnant mais prend une probante deuxième place au sulky de Riskaya. Le podium est complété par l’italien Pipo Gubellini (Laika Ek). Sébastien Baude (Quelle Idole) et Pierre Belloche (Régate Belloche) terminent ensuite dans cet ordre.

Pierre Vercruysse renoue avec la victoire

C’est l’une des meilleures mains de Vincennes, Pierre Vercruysse n’avait pourtant plus gagné un événement Casaq Ligue depuis le 30 septembre dernier ! Il renoue avec la victoire dans ce championnat au sulky de Roxane de Beaumée qu’il venait de mener à la victoire il y a deux semaines : « Elle a été plus gentille que la dernière fois où elle m’avait embêté durant le parcours. Elle était plus à l’aise dans ses allures. Dès lors, je n’ai pas changé une tactique qui gagne. Je me doutais qu’en imprimant un rythme régulier à la course, ce serait difficile pour les autres de refaire du terrain sur moi. C’est une jument en retard de gains lorsqu’elle est comme ça…Mais lorsqu’elle est moins bien, elle devient très délicate à garder au trot »

Dominik Locqueneux est déçu

Dominik Locqueneux s’était déjà mis en évidence dans ce tournoi avec sa partenaire du jour, Tiffany Broda, troisième d’un événement début décembre. Malheureusement pour le driver belge, la pensionnaire de Jarmo Niskanen n’a pas répété cette performance. Il est vrai que les conditions étaient différentes ce vendredi : « Je suis bien parti puis j’ai laissé passer le tandem gagnant devant les tribunes. Le rythme a été soutenu et la jument n’a pu accélérer après le haut de la montée. Elle ne monte tout simplement pas la côte. »

Crédit photo : APRH

Le Quinté en vidéo

Casaq

Arrivées et rapports du Quinté