RMC Sport

Saisir la balle au bond

-

- - -

Rarement en lice dans les tournois-événements, Nicolas Perret aura l’opportunité, ce jeudi à Lyon, de faire étalage de son savoir-faire. En selle sur l’un des favoris (Cut Into The Rock) du Grand Prix de Parilly, le pilote de 36 ans devrait logiquement jouer l’un des premiers rôles dans cette épreuve jugée sur le mile. Egalement au départ de ce quinté, Christophe Soumillon (Cabidochop) cherchera à grappiller quelques points afin d’asseoir (encore davantage) sa domination sur le Challenge Casaq Ligue 2013.

Rarement en lice dans les tournois-événements, Nicolas Perret aura l’opportunité, ce jeudi à Lyon, de faire étalage de son savoir-faire. En selle sur l’un des favoris (Cut Into The Rock) du Grand Prix de Parilly, le pilote de 36 ans devrait logiquement jouer l’un des premiers rôles dans cette épreuve jugée sur le mile. Egalement au départ de ce quinté, Christophe Soumillon (Cabidochop) cherchera à grappiller quelques points afin d’asseoir (encore davantage) sa domination sur le Challenge Casaq Ligue 2013.

Nicolas Perret à l’attaque

Il se met peu souvent en selle dans les quintés. Pourtant ses statistiques sont plutôt bonnes dans ce type de confrontations : une victoire, une place lors de ses quatre dernières tentatives. Partenaire de Cut Into The Rock, Nicolas Perret a les moyens de briller cet après-midi. Bien placé dans les stalles de départ (stalle n°3), le jockey expérimenté et sa monture essaieront d’en profiter pour se porter rapidement aux avant-postes, une tactique qui avait porté ses fruits lors de l’étape Casaq Ligue du 9 mars (4e). Autre argument plaidant en sa faveur : Nicolas Perret a déjà gagné avec son cheval à Parilly.

Déjouer les pronostics

Vainqueur de l’événement cantilien de mardi, Christophe Soumillon aura peut-être du mal à doubler la mise ce jeudi. Son cheval, Cabidochop, aura le désavantage de participer à son premier événement sous une lourde charge (63 kilos) et n’a pas vraiment fait d’étincelles lors de ses dernières sorties. Le fait d’évoluer sur un parcours à main à gauche pourrait toutefois servir ses intérêts. Nettement en tête du challenge, le crack-pilote sera aujourd’hui surtout envisagé pour une petite place.

Crédit Photo : APRH

Le Quinté en vidéo

Arrivées et rapports du Quinté