RMC Sport

Sébastien Maillot ne l’a pas volé

-

- - -

Abonné aux accessits depuis le début de la saison, Sébastien Maillot (Sun Sea Bird) a obtenu une juste récompense à ses efforts en remportant le quinté dominical. En tête d’entrée de jeu dans le Prix de Chevilly, il devance sûrement Thierry Thulliez (Anco Marzio) et Grégory Benoist (Kings Canyon) sur les 1.400 mètres de Longchamp. Derrière ce trio, le très en forme Aurélien Lemaître (Sirena) et Flavien Prat (Uldiko) complètent l’arrivée d’un tournoi jugé sous un ciel estival.

Abonné aux accessits depuis le début de la saison, Sébastien Maillot (Sun Sea Bird) a obtenu une juste récompense à ses efforts en remportant le quinté dominical. En tête d’entrée de jeu dans le Prix de Chevilly, il devance sûrement Thierry Thulliez (Anco Marzio) et Grégory Benoist (Kings Canyon) sur les 1.400 mètres de Longchamp. Derrière ce trio, le très en forme Aurélien Lemaître (Sirena) et Flavien Prat (Uldiko) complètent l’arrivée d’un tournoi jugé sous un ciel estival.

Le gagnant du jour : Sébastien Maillot

A la recherche d’une victoire d’étape Casaq Ligue depuis l’ouverture du Challenge 2012-2013, le jockey de Robert Collet a atteint son but cet après-midi avec l’un de ses chouchous, Sun Sea Bird. Réguliers au possible, l’homme et son partenaire obtiennent un succès mérité après avoir collectionné les places depuis le début de l'année : « C’est vrai, il méritait d’en gagner une. Nous avions de sérieux atouts en main aujourd’hui : le n°1 dans les stalles de départ et la lice à 0. Ce qui est parfait pour un cheval qui aime aller de l’avant, ce qui est son cas. Il a bien respiré dans le parcours et a fait preuve de beaucoup de courage dans la phase finale. »

Thierry Thulliez et Grégory Benoist marquent des points précieux

Bien placé dans l’événement dominical avec Anco Marzio, Thierry Thulliez a fait preuve d’une patience exemplaire avec son partenaire, doté d’un beau changement de vitesse. Auteur d’une fin de course rageuse, le tandem formé par Bernard Goudot s’empare du premier accessit de justesse : « J’ai bénéficié d’un excellent parcours. Après avoir patienté le long de la lice à mi-peloton, mon cheval a très bien fini. La distance (1.400 mètres) était parfaite pour lui. » Fort des six points engrangés ce dimanche, le pilote parisien prend désormais position sur le podium Casaq Ligue.

Egalement bien placé au classement général du Challenge (4e), Grégory Benoist a lui aussi donné un parcours sur mesure à son partenaire, le constant Kings Canyon. Après avoir fait illusion pour un meilleur classement, le pilote se contente volontiers de sa troisième place : « Je suis bien parti et j’ai pu me caler dans le dos de l’un des animateurs. Lorsque je me suis décalé dans la ligne droite, j’ai cru pouvoir gagner, mais nous sommes tombés sur un roc et nous perdons la deuxième place sur le poteau. »

Crédit Photo : Scoopdyga

Le Quinté en vidéo

Arrivées et rapports du Quinté