RMC Sport

Comment jouer les "broadways"?

Valentin Messina

Valentin Messina - -

Comme chaque vendredi, l'émission Docteur Poker soigne votre technique. Cette semaine, le joueur professionnel Valentin Messina vous décrypte la meilleure façon de jouer les cartes "broadways".

Par définition ce qu’on appelle un broadway est tout simplement une carte dont la valeur est comprise entre le dix et l’as.

Exemple : Qh est un broadway / JkQk sont des broadways connectés et assortis.

Il faut bien comprendre que les broadways ne se jouent pas de la même manière en tournoi selon son le niveau et la profondeur de tapis. Décryptons donc 3 phases particulières.

En début de tournoi ou avec un gros tapis.

Ce sont souvent des mains dangereuses et difficilement jouables, surtout pour les débutants. Ce sont des mains pièges car souvent dominées au kicker. Il ne faut pas hésiter à les jeter en début de parole sur une table full ring (exemple : KJ UTG à 9 joueurs).

En fin de parole il est souvent plus sage de fold ses mains quand un joueur tight a relancé avant nous (exemple : Fold ATo au bouton quand le joueur UTG open). Par contre si personne n’a ouvert le pot avant vous alors n’hésitez pas et passez à l’offensive en relançant avec vos broadways.

En effet, vous ferez trop souvent des combinaisons de type top paire au flop, malheureusement vous pourriez perdre beaucoup de jetons si votre adversaire a la même top paire mais avec un meilleur kicker. Privilégier plutôt avec un tapis profond les mains à forte côte implicite comme les paires servies ou les "suited connectors" pour payer des relances.

En résumé, attaquez avec les broadways en relançant mais attention de ne pas trop défendre et subir le coup en payant simplement une relance avec ce type de mains.

En milieu/fin de tournoi avec un tapis moyen.

Les broadways prennent plus de valeur avec l’augmentation des blinds. Cela s’explique du fait que le tapis moyen en nombre de bb diminue au fur et à mesure et que les tapis deviennent de moins en moins profonds. En milieu de tournoi vous aurez souvent un tapis entre 30 et 50bb. Les broadways deviennent des mains très intéressantes à relancer préflop pour ainsi récupérer de nombreux pots. Partir à tapis au flop avec top pair/bon kicker est devenu standard avec un tapis de 30bb (exemple : KQ sur K97).

Ce sont aussi des mains qui sont désormais intéressantes à 3bet (sur-relancer) pour contrer les joueurs actifs et s’emparer ainsi de l’argent mort non négligeable par rapport à notre stack. (exemple : 3bet AT contre un joueur large en blinds lorsque ce dernier vous relance du bouton).

En milieu/fin de tournoi avec un petit tapis.

Enfin lorsque votre tapis se retrouve entre 15 et 25bb, vous avez le stack parfait pour "resteal" à tapis. Les broadways sont des mains fortes intéressantes pour ce type de move. (exemple : un joueur en fin de parole relance à 2bb, de SB vous décidez de faire tapis avec vos 16bb et votre main JQ). En effet, votre fold equity est encore importante face à un joueur "loose", et dans le cas où vous êtes payés votre main a encore des chances de remporter le pot au showdown.

VM