RMC Sport

18/05 Fred Hermel:GUARDIOLA « EL MAGNIFICO »

Hola chicos!

  • Dans un sport collectif comme le football il est toujours injuste d’attribuer le mérite de la victoire à une personne en particulier. Cependant, alors que le Barça vient de remporter brillamment la dix-neuvième liga de son histoire, il me semble nécessaire de mettre en valeur le magnifique entraîneur de l’équipe espagnole : Josep Guardiola, plus connu sous le nom de « Pep ».
  • Cet homme élégant, intelligent et talentueux me paraît le grand artificier de l’explosion de ce que certains considèrent déjà comme le meilleur Barça de tous les temps. Car, si l’on regarde de près l’équipe titulaire qui est en passe de réaliser la triplette (Liga, Coupe du Roi et Ligue des Champions) et qu’on la compare avec celle qui avait terminé la saison dernière à… 18 points du Real, on ne constate que deux changements majeurs. Les départs de Ronaldinho et de Deco et les arrivées de Seydou Keita et de Daniel Alves. A qui attribuer donc la résurrection de cette équipe ?
  • A Pep bien sûr…Du haut de son charisme et de sa légitimité, il a su remettre de l’ordre dans un vestiaire qui prenait l’eau. Il a su écarter les brebis galeuses et, finalement, rendre justice à celui qu’il voulait initialement « jeter » : Samuel Eto’o. Une façon intelligente de « séparer le bon grain de l’ivraie »… Pourtant, Pep Guardiola n’était pas le favori de Joan Laporta pour occuper le banc laissé vacant par Franck Rijkaard. C’est uniquement parce que le président du Barça était soumis à une motion de censure, à travers laquelle les socios risquaient de « l’éjecter » de son poste, qu’il avait nommé, le 17 juin 2008, cet icône intouchable du « barcelonisme », cet ancien joueur immaculé et capitaine respecté, Pep Guardiola. Au départ, Guardiola n’était pour Laporta qu’une sorte de « pare-feu ». Onze mois plus tard, il est devenu sa plus belle réussite…

Fred