RMC Sport

25/05 Didier Mengo

Finalement (et on commence par cela): c’est peut être un tournant dans la gestion des situations d’intolérance, en particulier de nature raciste, dans les stades du calcio. Hier, lors du match Chievo – Bologne qui se jouait donc à Vérone, le joueur brésilien du Chievo Luciano a été longuement hué par les tifosi de Bologne. L’arbitre Mr Farina a alors fait des gestes explicites sur le terrain puis devant son quatrième arbitre, faisant clairement comprendre que si cela ne cessait pas, il arrêtait le match. Bien vu, très bien vu … il est inutile d’aller voir le délégué, demander de faire une annonce au micro, les pseudo-tifosi doivent comprendre d’eux-mêmes que si ils ne cessent pas dans la seconde, le match est arrêté immédiatement et définitivement avec les sanctions probables que cela entrainerait pour leur équipe. Félicitations Mr Farina …

Les verdicts : on savait l’Inter champion, on sait désormais que la Juventus (qualifiée d’office puisqu’elle terminera au pire troisième), le Milan et la Fiorentina (brava) feront aussi la Ligue des Champions. Reste à savoir qui devra passer par le tour préliminaire entre le Milan et la Fiorentina. Cela tombe bien puisque lors de la dernière journée le week-end prochain, il y aura un certain Fiorentina – Milan !! Sans rentrer dans les détails du règlement particulièrement tordu (que je donnerai à l’antenne ce soir), je vous explique la situation : si la Juventus ne perd pas contre la Lazio, la Fiorentina doit battre le Milan par au moins 2 buts d’écart pour terminer troisième ; si la Juventus perd contre la Lazio, la Fiorentina doit gagner contre le Milan (un but d’écart suffirait) pour terminer troisième. Match très très chaud en perspective J Le Genoa (cinquième), la Roma (sixième) et la Lazio (vainqueur coup d’Italie) feront l’Europa League. Lecce et la Reggina descendent, le Chievo est sauvé ; la dernière place dans la charrette se jouera entre Bologne et le Torino.

L’effet Guardiola : et si lancer dans le grand bain une idole des tifosi, même sans grande expérience en tant qu’entraineur, était la solution pour les grands clubs. C’est ce que disent les Juventini au regard du cas Pepe Guardiola et je ne serai pas très surpris que Ciro Ferrara soit encore l’entraineur de la Juventus la saison prochaine. Zenga à l’Inter, Giannini à la Roma pourraient suivre un jour.

Tapas or not tapas: mes amis, nous sommes le 25 mai et il fait (déjà) 35 degrés à Rome. Autant dire que je suis impatient de voir après-demain 15000 bides anglais cramer au soleil, imbibés en plus avec de la bière bien chaude car la vente d’alcool sera interdite dans le centre et donc ils l’auront acheter avant de rentrer en ville. J’habite à 500 mètres du stade, je vais de ce pas mettre ma voiture à l’abri car je la sens très mal. En plus, le Barca sera soutenu par les tifosi de la Roma (Guardiola a laissé ici un excellent souvenir, les catalans seront installés coté Curva Sud et je n’ai pas besoin de vous rappeler pourquoi ici ils n’aiment pas trop les Anglais, Manchester en particulier). Ce matin au bar, à l’heure du capuccino, j’entendais ce genre de réflexion : si il y a des incidents, au moins pour une fois ils ne pourront pas dire que c’est de la faute de la Roma ou de la Lazio. Je me suis dit : c’est bien pour cela que les franges les plus extrêmes ne vont pas se gêner pour se trouver au mauvais endroit au mauvais moment. Je la sens très, très mal …

Didier