RMC Sport

Daniel Riolo : « On nous prend pour des crétins ! »

L'After est revenu ce mercredi sur le dossier publier ce même jour par le quotidien L’Équipe au sujet de l'équipe de France. Une enquête qui dévoile l'existence d'une note interne de la FFF visant à élaborer une stratégie de crise afin de réhabiliter les mutins de Knysna lors de la dernière coupe du monde 2010. Des révélations qui ont provoqué l'ire de l'éditorialiste de l'After, Daniel Riolo.

« Le scandale de Knysna continue. J'étais à l'époque pour que l'on diligente une vraie enquête afin de démasquer les meneurs de cette mutinerie et de les dégager pour qu'il ne remette plus les pieds en équipe de France. Le temps donne raison à cette thèse-là puisque l'équipe de France n'a pas progressé, a toujours une image détestable et le public continue de ne pas aimer les fameux joueurs en question. Le document que fournit L'Equipe ce mercredi est d'une gravité extrême, il devrait pousser tous ces gens-là à démissionner. Depuis la coupe du monde 2010, les affaires continuent : la coupe du monde, puis l'affaire des quotas, puis l'affaire Le Graët avec le contrat Nike des filles, puis ce "plan" aujourd'hui qui est pathétique et minable. On va chercher les papis Mougeot (Aimé Jacquet, Michel Hidalgo et Guy Roux) pour faire de la comm' et faire passer la pilule, on cache la poussière sous le paillasson, on nous prend pour des cons ! Au vu de cette enquête, on a essayé de nous prendre pour des crétins ! C'est gravissime, c'est le cirque de la Fédé. Après un euro 2008 et une coupe du monde 2010 pitoyable, ils sont allé chercher Laurent Blanc. Qu'a-t-il fait ? Rien. L'image ? pas arrangée du tout. Le jeu ? Idem. On apprend que pour les intérêts de Monsieur Blanc, plus que pour les intérêts de l'équipe de France, on a cherché à ce que les sanctions soient minimes. Laurent Blanc aurait été inspiré de faire profil bas et de relancer une équipe toute neuve et toute fraîche, de repartir sur une base saine. Et durant deux ans on a vu que les joueurs, Patrice Evra et Franck Ribéry en tête, concernés par ces faibles sanctions étaient essentiels n'est-ce-pas ? (ironique bien sûr...) Il fallait tout raser ! Laurent Blanc a mal géré. Ça ne me fait pas plaisir de dire du mal de lui, vu le personnage qu'il est représente dans le football. Mais je trouve que depuis deux ans il s'est sali ! »