RMC Sport

Didier Mengo 22/02

On en parlait déjà la semaine dernière, cela se confirme : l’Inter sur le papier, sur la valeur réelle de l’effectif, ne peut pas être rattrapée par le Milan ou la Roma. Mais elle peut se faire mal toute seule, se saborder. C’est ce qu’il est en train de se passer. Samedi soir, on a eu une vision parfaite de ce qu’est l’Inter actuellement. A 9 contre 11, l’équipe a joué pour la gagne avec une incroyable force et solidarité collective. Mais elle s’est retrouvée à 9 (et c’est pas cher payé) par excès de nervosité, surprenant pour des joueurs d’une telle d’expérience. Ce qui laisse à penser que l’analyse des principaux observateurs italiens est exacte. Les polémiques autour de Mourinho et la tension qui en découle sont en train de « contaminer » les joueurs. Mourinho est en grande partie responsable du manque de sérénité de son équipe, il exagère dans ses déclarations, il joue avec le feu ; et il a certainement perdu le contrôle de la situation . A tel point qu’aujourd’hui les plus fervents opposants de la Roma (le monde Juventus en tête) souhaitent que la Roma gagne le scudetto pour clouer le bec à Mourinho. Il est trop tôt pour dire si l’Inter va encore perdre une partie de son avantage (à Udine, ce sera sans les suspendus Samuel, Cordoba, Cambiasso, Muntari et Mourinho !!!) mais le scénario est peut être en train de se dessiner. On a bien compris que Mourinho veut quitter l’Italie (l’interdiction de parler samedi soir imposée par le club, les 3 matchs de suspension et les 40000 euros d’amende qu’il vient de prendre ne vont certainement pas le faire changer d’avis, au contraire !!) mais il doit assurer aujourd’hui sa fin de saison avec professionnalisme, ne serait que par respect pour les tifosi, premiers pourvoyeur de fonds d’un club qui lui verse chaque saison plus de 10 millions d’euros net d’impôt !! Affaire à suivre avec attention. Et ne manquez pas la conférence de presse de Mourinho avec Inter – Chelsea. Elle risque d’être mythique !

Didier Mengo