RMC Sport

Les petites phrases de l'After du 14 mars

La langue de bois n'a pas sa place dans l'After ! Retrouvez les meilleures phrases entendues ce jeudi soir après l'élimination de Bordeaux en Ligue Europa.

Rolland Courbis :

Voir toutes ces occasions ou ces situations qui auraient dû être dangereuses gâchées par Bordeaux, c’est pénible.

Quand tu vois jouer Maurice-Belay, il est intéressant. Mais quand tu regardes ses stats, tu prends peur ! Il a dû marquer 5 ou 6 buts en 200 matchs !

Quand tu es aussi moyen dans la construction de tes attaques et surtout dans la finition, tu ne peux éliminer Benfica.

Pendant deux ans, on nous a dit que Rami et Mexès étaient les meilleurs défenseurs centraux français. Il fallait être un sacré avocat pour plaider cette cause.

Carine Galli :

Bordeaux n’a pas fait une passe au sol près des buts de Benfica. Que des centres !

Mapou, Koscielny et Sakho, ce n’est pas l’assurance tous risques.

Florent Gautreau :

Les dirigeants de Bordeaux ont enlevé les branches autour de Diabaté. Il n’y a pas grand-monde à qui faire les remises.

Philippe Auclair :

Le président du Steaua Bucarest n’a pas regardé le match (à Chelsea), il était dans un monastère pour prier pour son équipe.

REAGIS A L'ANTENNE EN APPELANT LE 32 16 et n'hésite pas à laisser tes commentaires sur le blog et la page Facebook de l'After !!! Suivez les meilleures déclarations sur le compte Twitter de l'After : @AfterRMC