RMC Sport

LOSC, OM, OL, même combat.

Si la victoire du LOSC ce week end n'est une surprise pour personne, l'OM et l'OL nous ont quant à eux offert un match digne de leurs pédigrés respectifs, enfin. Et si la deuxième partie de championnat devenait palpitante.

Le niveau de jeu affiché ce lors de la 23ème journée et plus largement depuis la reprise nous donne des raisons d'y croire.

Rien n'arrête le LOSC de Rudy Garcia. Quand Moussa Sow ne marque pas, il n'y a pas de raison de paniquer ce sont les autres qui s'en chargent. Les dogues viennent d'enchainer un 13ème match en championnat sans défaite sans toutefois distancer ses poursuivants avec 5 points sur le dauphin Rennais. Sur une pelouse digne d'un match pluvieux de 3ème division anglaise, Rami et ses coéquipiers ont livré une copie plutôt propre avec un Hazard des grands soirs. Une victoire tout de même acquise dans la douleur face à une équipe toulousaine entreprenante qui ne s'est pas défilée à Villeneuve-d'Ascq.

L'OM s'est enfin rassuré sur ses capacités à produire du beau jeu face à Sochaux et ce après avoir été mené 1-0 quelques minutes avant la mi-temps. Symbole du renouveau marseillais, c'est A-P Gignac qui y est allé de son doublé pour offrir la victoire à son équipe. Au delà du résultat, l'OM a enfin livré un match ouvert, porté vers l'avant avec des joueurs qui ne se cherchent plus mais se trouvent enfin. Le coaching de DD y est surement pour quelque chose avec un nouveau milieu en losange avec deux attaquants devant. On se demandait si l'OM allait retrouver le jeu qui lui a permis de décrocher le titre la saison passée, un élément de réponse nous a été offert ce week end. Reste désormais à confirmer, autant dire que le plus dur est à venir.

Jean-Michel Aulas avait le sourire à l'issue du derby, et pour cause. Après l'affront du match aller pour le 100ème derby en ligue 1 face à l'ASSE, les lyonnais avaient à cœur de se racheter et offrir une victoire de prestige à leur public, c'est chose faite. Le retour de Payet dans le groupe pro de l'ASSE est presque passé inaperçu tant l'atmosphère entre les deux équipes était tendu, en témoigne la playstation offerte à JMA suite à se ses déclarations du match aller. En terme de jeu, c'est le collectif qui a primé dans ce match avec un Lloris impérial, un Toulalan très en jambe au milieu de terrain et un Gomis qui a pris un malin plaisir a inscrire un nouveau but face à ses anciens coéquipiers. On pourra dire que l'ASSE n'a pas sublimé son jeu et s'est laissé emporter dans le tourbillon lyonnais mais il faut savoir provoquer sa chance.

On retiendra donc de cette journée que notre championnat reste ouvert pour le moment, une bonne nouvelle en somme. On aurait même envie de dire qu'un "Big Five" se dessine avec le LOSC, Rennes, l'OM, l'OL et le PSG. Tous rêvent d'une place Européenne et ne se cachent pas de le dire, c'est déjà ça !