RMC Sport

Polo 11/04 En Tchat de 20h à 21h!

LDC, Bundesliga...

LDC : au-delà de l'exploit !

Qui aurait parié un kopeck sur un tel résultat lors du tirage au sort des 1/4 de finale de LDC ? Pas grand monde et surtout pas la presse française qui avait à peine mentionné la victoire des Königsblauen ! Forcément c'est la défaite de l'Inter, un Inter foudroyé, la faute à l'Inter…C'est comme en Coupe du Monde…Puskas, Cruyiff et Maradona qui s'inclinent…pas l'Allemagne qui gagne ou la tactique mise en place par Rangnick. Je suis parano ? On va dire cela, c'est plus facile. Ah oui j'ai entendu que S04 allait être victime du "principe de réalité" en 1/2…Mince et la Grèce en 2004 ?…Faut qu'on m'explique ce "principe de réalité"…

Bundesliga 29ème : BVB un point de gagné, Bayern un point c'est tout !

Hamburger SV-BVB Dortmund 1-1 : un déplacement historiquement compliqué pour les Borussen dans un stade qui "dégueule" son trop plein ! C'est l'équipe-type à Dortmund alors que le HSV joue une de ses dernières chances pour l'Europa League. Un HSV, au passage, dont les rumeurs en besoins de trésorerie s'amplifient et où les départs de Rost et de Trochowski ne sont pas une surprise. Dans une rencontre tactique, Barrios s'échappe à la 34ème et ouvre le score…but refusé pour un hors jeu imaginaire. 38ème Hummels bouscule Petric dans la surface, pénalty et Van Nistelrooy transforme. 40ème, Ben Hatira décoche une frappe qui fait briller Weidenfeller. Puis vient la 45ème où Götze s'enfonce dans la surface centre en arrière sur Jarolim qui détourne vers ses buts, Götze reprend et Kacar sauve sur sa ligne ! 1-0 à la mi-temps. Sahin fait une louche sur Götze qui rate le cadre vide…puis c'est au tour de Piszczek de s'illustrer sur une reprise de volée que dégage Aogo sur son propre poteau ! Le BVB pousse et à la 74ème c'est Bender qui remet sur Barrios pour une frappe qui s'écrase sur la barre transversale !!! 78ème Ben Hatira est expulsé pour une faute sur Schmelzer. Coaching gagnant de Klopp : Owomoyela prolonge de la tête sur Kuba qui fusille Rost à l'ultime minute !!! Klopp devient fou et court partout !!!

Bayer Leverkusen-FC Sankt Pauli 2-1 : et de 5 victoires consécutives pour le Werkelf mais qu'elle fut compliquée compte tenu de l'abnégation des Piraten qui encaissent leur 7ème défaite de suite ! Plus de 70% de possession de balle pour les locaux mais Pauli tient bon et lorsque ce n'est pas le gardien Pliquett qui sauve les siens c'est la maladresse des Ballack, Kiessling et autre Vidal qui ressort. Et à l'heure de jeu c'est Takyi, à la surprise générale, qui ouvre le score sur un centre de Bruns. Giefer, le remplaçant d'Adler blessé, n'y peut rien. Derdyiok rentre mais c'est Kiessling sur une superbe combinaison de Leverkusen qui égalise avant que Bender ne double le score sur une superbe passe de Sam. Pauli a craqué une fois de plus.

Hannover 96-FSV Mainz 05 2-0 : Zieler retrouve ses cages et Schlaudraff est sur le banc pour les Roten. Côté M05 c'est le turnover as usual ! Ya Konan est intenable en début de match mais c'est juste avant la mi-temps que la rencontre bascule. Pinto ouvre sur Stindl bousculé par Noveski dans la surface : rouge et pénalty. Svensson râle et prend son 5ème carton jaune, il sera suspendu pour la prochaine journée. Ya Konan transforme. 55ème, Allagui s'échappe mais perd son duel contre Zieler puis Pinto, pas attaqué sur un corner rémois double le score d'une lourde frappe, sa spécialité. Un 3ème but valable sera refusé. 96, meilleure équipe à domicile, remporte logiquement ce duel, retrouve le podium tandis que M05 voit revenir ses poursuivants.

FC Nürnberg-Bayern München 1-1 : le ou les boulets (Kraft, Robben) et la polémique du WE avec le licenciement de Van Gaal ! On en parle ce soir !

SC Freiburg-1899 Hoffenheim 3-2 : le Badenderby a tenu ses promesses et avant de se faire piller (Cissé, Bastians, Toprak voire Baumann), le club local joue son va-tout pour l'EL. Un 1/4 d'heure de jeu, Mujdza centre pour une superbe tête de Cissé qui ouvre la marque…hors jeu sifflé ! Quel hors jeu ? 24ème : corner direct de Schuster qui ouvre la marque ! 33ème, faute défensive de Toprak, Mlapa s'envole vers le but et Krmas le stoppe irrégulièrement dans la surface. Ibisevic égalise. 42ème, en supériorité numérique, Hoffenheim pousse et Babel, esseulé sur son côté gauche, enroule sa frappe et ouvre enfin son compteur. 1-2. Cissé suite…il reprend un centre de Putsila et marque…hors jeu ! Et nouvelle erreur d'arbitrage ! Cissé à la poisse. Caligiuri s'enfonce dans la surface, faute peu évidente de Braafheid et nouveau pénalty, Schuster, le tireur attitré et Cissé s'engueule et le Sénégalais a le dernier mot. "Maintenant je dois donner une amende à Cissé mais une amende qui nous procure, à tous, du plaisir" déclare l'entraineur Dutt. Et les Freiburger en veulent plus et c'est le capitaine Butcher qui prolonge dans les buts un coup franc de Schuster.

Schalke 04-VfL Wolfsburg 1-0 : on s'attendait à une bronca pour le retour de Magath au Veltins Arena. Elle n'a pas eu lieu selon une vieille tradition qui veut qu'on ne siffle pas un ancien entraineur de S04. Je reste dubitatif et pense que des consignes ont été données. A peine quelques pancartes…sinon rien de rien. Côté terrain, Schmitz remplace Baumjohann à gauche. La fatigue est palpable après l'exploit de Milan et Farfan ouvre le bal et marque dès la 2ème minute : hors jeu logique. 44ème Raul s'arrache mais ne peut reprendre un centre de Jurado. C'est l'heure de jeu et les Königsblauen poussent : Baumjohann trouve la barre puis Farfan décale Jurado qui marque à la 76ème ! L'Espagnol semble transformé depuis le changement d'entraineur. Une petite victoire mais un maintien assuré. De son côté, les Wölfe sont sur 5 rencontres sans victoire et restent barragistes.

Borussia Mönchengladbach-FC Köln 5-1 : ce derby a été dominé de bout en bout par les Fohlen et un Marco Reus en grande forme (voir le but du 3-0) mais au lieu d'un résumé, j'aimerais évoquer deux Présidents, deux monstres du football allemand : Bonhof et Overath, un palmarès incontournable et la caution morale des deux clubs. Gladbach n'est plus qu'à 2 pts des barrages…l'Abstiegskampf continue !

VfB Stuttgart-FC Kaiserslautern 2-4 : c'est bien une mauvaise opération que le VfB a réalisé contre un Lautern qui se réveille tout comme Lakic qui marque après 768 minutes de disette ! Le croate "monte" sur Boulahrouz pour ouvrir le score de la tête. Le VfB réagit avec un pénalty transformé de Kuzmanovic puis ce dernier lance Molinaro qui centre pour Pogrebnyak : 2-1 à la pause. Mais le FCK revient avec de meilleures intentions et Lakic manque le cadre d'un poil avant que Tiffert, meilleur passeur de la Buli, n'offre un caviar pour Hoffer qui égalise acrobatiquement. Ce dernier manque de récidiver par une frappe dantesque à la 78ème avant que Lakic ne réalise un doublé sur corner. La défense centrale du VfB est un point faible depuis le début de la saison. Rivic clôture le score sur une nouvelle erreur de défense.

Eintracht Frankfurt-Werder Bremen 1-1 : et de 6 matchs consécutifs sans défaite pour les hommes de Schaaf, lesquels voient petit à petit, le maintien se rapprocher. Marin est positionné en meneur de jeu dans le 4-3-1-2 historique, Borowski et Avdic sont préférés à Bargfrede et Pizarro. Chez les Adler, Daum titularise le jeune Kittel, 18 ans, côté droit. Dés la 5ème minute faute grossière de Franz qui méritait le rouge sur Avdic qui devra sortir à la 26ème sur blessure. 9ème, Fritz lance un Wagner décomplexé depuis quelques rencontres, lequel trouve le poteau ! Puis c'est Gekas, bien malheureux durant 90 minutes, qui trouve un Wiese en état de grâce. 58ème, coup franc pour le Werder et Altintop sous la menace du grand Wagner, trompe son propre gardien. 4 minutes plus tard, Gekas rate à nouveau son un contre un contre Wiese lequel s'arrache pour détourner le ballon sur la barre transversale avant de récidiver 2 minutes plus tard contre l'attaquant grec ! Daum lance alors toutes ses forces offensives dans la bataille, Fenin, Caio et Köhler rentrent et sur un centre de Jung, le Tchèque, étrangement esseulé, égalise d'une superbe tête décroisée à la 83ème. Gekas rate son dernier duel contre Wiese. Schaaf et Daum se chamaillent hors antenne…rien de bien surprenant en fait.

Vous êtes bien en Bundesliga, le plus grand championnat, sain financièrement, d'Europe.

Le Focus de la semaine : l'Afrique à l'honneur !

Anthony Yeboah, le Ghanéen, a été double meilleur buteur de Buli en 1993 et 1994 (à égalité respectivement avec Ulf Kirsten et Stefan Kuntz) avec l'Eintracht Frankfurt mais n'a jamais marqué plus de 20 buts par saison. Cissé, en tête du classement des buteurs, égalise le record du Ghanéen. Avant de le battre ?