RMC Sport

Polo 21/02

On ne change pas une équipe qui gagne!

Polo is back pour vous parler de la Bundesliga!

CL et EL : le grand chelem est possible !

J'avoue humblement que je n'en menais pas large lors du tirage au sort des 1/8èmes de finale de LDC et des 1/16èmes de l'EL. Dans mon fort intérieur, j'avais même imaginé un 1 sur 4 (Leverkusen) seulement de qualifié. Jalousement je regardais les clubs italiens à la rue partout lors des poules trouvant le moyen de tirer Tottenham et Donetsk. Après cette semaine, et même si rien n'est fait, je suis requinqué !

Bon passons sur le Werkself et sa victoire, 4-0, en Ukraine avec une équipe B. Fort logiquement Leverkusen va affronter soit le Napoli soit le sous-marin jaune en 1/8ème. Un duel que j'attends avec impatience compte tenu de la qualité des équipes.

L'Europa League est bien née et un match comme Benfica-Stuttgart est là pour nous le rappeler. 2-1 pour les locaux, des buts magnifiques, 2 barres pour le VfB et une domination en 2ème mi-temps terrible de l'équipe portugaise qui joue mieux au ballon. Mais à l'extérieur on les connait aussi et j'avoue que vu le score l'équipe du Bade-Wurtemberg va attaquer à outrance ! Et çà, qu'on soit pour l'une ou l'autre des équipes…C'est bon ! Mais avec quel 11 de départ jouera le VfB compte tenu des blessés : Pogrebnyak, Gentner, Audel, Boka et d'un Marica suspendu par son club ?

J'ai assez souvent taillé Raul lors du Hinrunde pour ne pas le féliciter lorsqu'il le mérite. Et si finalement la star espagnole était présente dans la Ruhr juste pour perpétuer l'énorme champion qu'il est ? Et si les déplacements à Hanovre, Nuremberg et autre Fribourg l'emm… profondément ? Raul devait arracher un record. Il l'a fait ! Valence fait-il mieux circuler la balle que S04 ? Oui. A-t-il fait souffrir les latéraux Uchida et Schmitz ? Oui. Mais Valence a-t-il la volonté de S04…pas sûr ! En tout cas les Königsblauen sont un bloc équipe et malgré un Huntelaar pire que mauvais, un Jurado fantomatique jusqu'à sa passe décisive, le retour s'annonce passionnant. Mais attention, Valence était allé arracher, l'année dernière, un 4-4 au Werder après le 1-1 de l'aller.

Stadtderby : Asamoah/Raul même combat !

Hamburger SV-FC Sankt Pauli 0-1 : 1977 ! 12.219 jours que le petit club n'avait pas gagné contre le grand rival du HSV. Sankt Pauli a un nouveau roi (Kiez-König) et il s'appelle Gerald Asamoah. En marquant l'unique but de la rencontre en retard de la 21ème journée, l'ancien international allemand est entré à jamais dans le grand livre de Sankt Pauli. Rappelons qu'il était arrivé en provenance de Schalke 04 pour se relancer, diminuant fortement son salaire. Débarrassé de ses blessures, il est auteur de 4 buts depuis la fin de la trêve (6 depuis le début de la saison mais aussi 6 passes décisives), son parcours ressemble beaucoup à un certain Raul qui ne jouait plus au Real. Les grands joueurs ne meurent jamais. Et Sankt Pauli est la meilleure équipe du Rückrunde ! Un autre record !

Bundesliga 23ème journée : le Bayern est prêt…presque !

BVB Dortmund-FC Sankt Pauli 2-0 : il parait que le BVB va moins bien ! Moi je veux bien mais être malade en étant toujours invaincu avec 3 victoires et 3 nuls on a vu pire, non ? C'est fort Alamo sur les cages d'un Kessler excellent qui ne peut que retarder l'échéance. Stanislawski a beau avoir changé 6 joueurs après la victoire dans le derby, la domination des Schwarz-Gelben est totale et concrétisée par la statistique de 25 tirs au but à 3 pour les Borussen : Barrios marque son 10ème but de la saison et le BVB gâche beaucoup…Cela doit être çà avoir un coup de moins bien…Notons aussi les plus de 80.000 personnes dans le stade dont 7.500 sont des Pirates.

Bayer Leverkusen-VfB Stuttgart 4-2 : un score qui ne reflète pas tout a fait la physionomie du match. Et un Bruno Labbadia dans ses œuvres ! Ou comment répéter les mêmes erreurs : contre Benfica, Niedermeier, défenseur central, rentre comme milieu défensif à 1-1 à la 76ème, 81ème…2-1 pour l'équipe portugaise et score final. Rebelote contre le Werkself : alors que la rencontre est à 2-2 et peut basculer d'un côté comme de l'autre, l'entraineur des Schwaben procède à la sortie de l'offensif Harnik pour faire rentrer Niedermeier, à nouveau à la 76ème et à nouveau but à la 81ème des locaux. Sinon merci de regarder le missile des 30 mètres de Kuzmanovic ou Adler n'est pas exempt de tous reproches et le contre de Sam, lequel part de son camp, dribble et résiste à tous les joueurs du VfB pour le doublé de Kiessling à la 91ème.

FSV Mainz 05-Bayern München 1-3 : grosse performance des Munichois à l'extérieur qui prennent leur revanche sur le match-aller stigmatisé par la "Madjer" d'Allagui. Le FCB prend immédiatement le jeu à son compte et les Robbery percutent sur les côtés. M05 ne peut qu'utiliser sa vitesse mais craque dés la 9ème sur un coup-franc de Ribéry qui trouve la tête de son comparse néerlandais, lequel remet sur celle de Schweini : 1-0. Minute suivante, solo de Robben qui remet à Müller pour le 2-0…non, au dessus ! 20ème : surprise Luis Gustavo échange son poste avec Pranjic et se retrouve en 6…les compas "vieiresque et tiganesque" se mettent immédiatement en mouvement mais c'est Schürrle, de loin le meilleur Nullfünfer hier, qui menace Kraft forcé de laisser sa place au "vieux" Butt à la mi-temps. 50ème : Gomez sur le côté droit cherche Müller, déviation mais retourné de Robben qui retrouve le jeune Allemand : 2-0 ! A l'heure de jeu, ouverture exceptionnelle de Robben pour Gomez…poteau ! 64ème, Badstuber, encore mauvais hier, cède sa place, Kroos fait son grand retour après sa blessure. Luis Gustavo prend place en défense centrale. 77ème Ribéry perfore le milieu de terrain joue sur Gomez qui lance Müller pour un une-deux et de 3-0 et le 18ème but de "Super Mario." Allagui sur la passivité bavaroise réduit le score. 3-1 score final…le FCB est prêt…presque.

Hannover 96- FC Kaiserslautern 3-0 : quelle est l'équipe que "96" préfère recevoir ? Eh oui c'est Lautern ! C'est pourtant le FCK qui se montre le plus entreprenant en début de rencontre et Lakic n'a plus la même réussite que lors du Hinrunde : lorsque ce n'est pas le poteau, c'est sur la ligne que les défenseurs sauvent ! 17ème, combat au 30 mètres et Ya Konan décale Schlaudraff pour le 1-0. Un but si typique pour "96". Rebelote à la 45ème ou l'Ivoirien lance Abdellaoue pour le break. A l'heure de jeu, Schlaudraff rappelle à tout le monde pourquoi il était un grand espoir du football allemand en enroulant sa frappe pour le 3-0.

SC Freiburg-VfL Wolfsburg 2-1 : Dieter Hoeness voulait Papiss Cissé durant la trêve hivernale et a proposé 12 millions d'euros aux dirigeants du SCF lesquels en demandaient…19 ! Diego retrouve le terrain, Grafite blessé Helmes occupe le poste en attaque et les Wölfe sont les plus entreprenants : Riether centre, Tuncay décale Helmes qui ouvre le score. Reisinger frappe encore ! Entré en jeu à la 41ème à la place de Rosenthal, il égalise 2 minutes après devant une défense passive…car Putsila s'est aidé de la main pour ouvrir sur l'attaquant des Freiburger ! Seconde période et le SCF domine maintenant : 69ème…Reisinger, encore lui, s'arrache et trouve Cissé qui acrobatiquement fusille Hitz pour une victoire contestée et contestable. M'Bokani rate ses un contre un et la tête de Cicero s'écrase sur la transversale. 4ème défaite d'affilée pour les "stars" du VfL.

Hamburger SV-Werder Bremen 4-0 : Van Nistelrooy est sur le banc suite à ses prestations moyennes. Jarolim et Jansen aussi. Veh a décidé de sévir après la défaite peu glorieuse dans le derby de la ville. Et cela fonctionne face à une défense brêmoise toujours aussi catastrophique. 42ème, Mertesacker et Sylvestre s'emmêlent les pinceaux, Pitroipa récupère, une-deux avec Westermann, centre pour la reprise de Petric, 1-0. Mertesacker encore ! Il joue au plus fin avec Petric qui lui chipe le ballon, passe à Guerrero pour le 2-0. Le match est plié pour finir sur un 4-0 finalement.

FC Nürnberg-Eintracht Frankfurt 3-0 : 17ème journée, 87ème minute, Gekas ouvre le score contre un BVB et les Adler se mettent à rêver d'Europe. 6 journées plus tard et 543 minutes sans avoir marqué, l'Eintracht est en crise. 0-0 à la mi-temps pourtant. 67ème : Schieber, sur un coup-franc indirect, envoie un missile vers Nikolov qui se troue. 1-0 et les ennuis commencent. Le jeune Mak double la mise en lobant astucieusement le gardien avant que Cohen, de plus en plus en vue au "Club" ne clôture la marque pour une 4ème victoire consécutive.

TSG 1899 Hoffenheim-FC Köln 1-1 : plus mauvaise équipe à l'extérieur en BL, l'équipe des Geissbocker va cependant mieux. 28ème minute, Ibertsberger centre sur la tête d'Ibisevic, arrêt exceptionnel de Rensing, nouvelle tête du Bosnien…poteau. 48ème minute : coup franc de Rudy et Novakovic marque contre son camp. Le TSG augmente la pression et manque par Babel puis Ibisevic de doubler le score…le poteau sauve à chaque fois. 69ème, coup franc pour les Boucs et l'Egyptien Mohamad égalise de la tête. 73ème Podolski centre, Novakovic se jette et Starke dévie magistralement ! 1-1 score final et 1 pt de pris très important pour le club de Cologne dans l'Abstiegskampf.

Borussia Mönchengladbach- Schalke 04 2-1 : et si Lucien Favre parvenait à sauver les Fohlen ? De Camargo suspendu, Reus est rétabli et occupe l'attaque avec Idrissou, Hermann et Arango sur les côtés et Bailly retrouve ses buts. Enfin ! Mais sur une nouvelle erreur de Dante c'est l'ancien de Gladbach Kluge, en forme internationale, qui ouvre le score dés la 2ème minute. Pas grave, sur un corner Idrissou met en lumière Neuer qui dévie sur la barre. 7ème minute, triangle entre Idrissou en pivot qui lance Arango…centre pour Reus…frappe…barre transversale ! 12ème…le petit Hermann gagne son duel de la tête contre Schmitz, et Reus fusille Neuer…les Poulains sont lâchés…Arango déborde côté gauche centre et Idrissou décoche une tête pour le 2-1…Neuer a encore du mal dans les airs…2-1 à la mi-temps et score final. Et 1ère victoire de la saison à domicile et depuis avril 2010 pour Gladbach !

Vous êtes bien en Bundesliga, le plus grand championnat, sain financièrement, d'Europe.

Le focus de la semaine : le Danois Arnesen au HSV !

C'était le directeur sportif de Chelsea et maintenant direction le HSV en juin…et si ce "transfert" était un signe de plus de ce qui va se passer dans l'avenir ? A vous d'en débattre ! En tout cas c'est Reinhardt qui vient de perdre son poste au comité de direction qui est content.