RMC Sport

Double Contact - Coyote Jo Bastard: "PSG-OM, c’est démodé"

RMC Sport a sa rubrique "culture-sport" baptisée "Double Contact". Tout au long de l’année, on vous propose des entretiens intimes et décalés, avec des artistes qui font l’actualité. Après la sortie de son projet "Only Fans", on a rencontré Coyote Jo Bastard. Le rappeur du nord de Paris nous parle du charisme de Marquinhos, de sa connexion avec le Napoli et de l’incroyable aura de Samuel Eto’o au Cameroun.

De son propre aveu, il a dans son dressing "au moins quarante-cinq faux maillots de Samuel Eto’o", importés du Cameroun. Son pays d’origine. Une terre imprégnée par le nom de l’ancien avant-centre des Lions indomptables. C’est ce que nous explique Coyote Jo Bastard lorsqu’on le rencontre après la sortie de son projet "Only Fans", disponible depuis fin décembre. Tunique de la Juventus sur le dos, le rappeur du 17e arrondissement de Paris nous parle de son admiration pour Cristiano Ronaldo, qu’il imagine comme une sorte d’alien. Mais c’est pour le PSG, le club de sa ville, que son cœur bat le plus fort. Avec une préférence pour son capitaine, Marquinhos, le vrai taulier du vestiaire. Connecté à Andrea Petagna, l’attaquant italien, il suit aussi de près les résultats du Napoli. Et ceux du Losc de son pote Jonathan Ikoné.

Une cagnotte Leetchi pour le retour de Benzema

Mais son plus grand souvenir de foot le ramène à l’été 2018. Lorsque les Bleus de Kylian Mbappé ont marché sur le monde. Le jeune artiste n’avait jamais vu la capitale dans cet état. Il s’est même surpris à se retrouver au fond d’un bar, bras dessus bras dessous avec des inconnus, en train d’hurler sa joie. Un moment de communion nationale qu’il chérit précieusement à l’heure des masques de protection et des gestes barrière. En espérant revoir un de ces jours Karim Benzema sous le maillot bleu. "S’il faut, on lance une cagnotte Leetchi pour ça", s’amuse le punchliner de la Porte de Saint-Ouen. Ancien ailier gauche, dans un style à la Angel Di Maria, il est lui-même passé brièvement par le Paris FC. Avec l'envie de rentrer des petits ponts à tout le monde, comme lorsqu’il joue avec ses potes au square. Pour mieux chambrer derrière.

>> Découvrez tous les entretiens "Double Contact" en cliquant ici

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Journaliste RMC Sport