RMC Sport

Double Contact - Tunisiano: "Je n’aurais pas fait tirer Mbappé en dernier contre la Suisse"

RMC Sport a sa rubrique "culture-sport" baptisée "Double Contact". Tout au long de l’année, on vous propose des entretiens intimes et décalés, avec des artistes qui font l’actualité. Alors qu’il est de retour sur le devant de la scène, on a rencontré Tunisiano. L’ancien membre de Sniper nous parle de sa nostalgie de Ronaldinho, de la réputation de Riyad Mahrez dans le 95 et du flop des Bleus à l’Euro 2021.

En y repensant, il en a encore les yeux qui pétillent. Invité à citer son joueur le plus marquant dans l’histoire du PSG, Tunisiano n’a même pas besoin de réfléchir. Sa réponse fuse, tout naturellement. Elle tient en trois syllabes: Ro-nal-dinho. Avec sa magie, ses dents écartées et son style inimitable, l’artiste brésilien a illuminé le Parc des Princes au début des années 2000. Et l’ancien membre de Sniper s’en rappelle avec un sourire gourmand lorsqu’on le rencontre dans la banlieue nord de Paris. De retour sur le devant de la scène, le rappeur de 42 ans, qui a sorti le titre "Quarantaine" (disponible depuis le mois dernier), suit toujours de près le club de la capitale. Comme tout le monde, il a halluciné en voyant débarquer Sergio Ramos et Lionel Messi durant l’été.

Proche de Ben Arfa et fier de Mahrez

De quoi compenser la déception liée au parcours des Bleus à l’Euro 2021. Avec cet improbable 8e de finale perdu aux tirs au but face à la Suisse (3-3, 5 tab à 4). Et cette frappe de Kylian Mbappé repoussée par Yann Sommer. Originaire de Tunisie et proche d’Hatem Ben Arfa, Bachir (son vrai prénom) soutient également les Aigles de Carthage. Avec la CAN 2022 en ligne de mire. Un tournoi lors duquel l’Algérie, tenante du titre, sera particulièrement attendue. A commencer par Riyad Mahrez, le surdoué de Sarcelles, qui a grandi comme lui dans le Val d’Oise. La fierté du 95.

>> Découvrez tous les entretiens "Double Contact" en cliquant ici

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Journaliste RMC Sport