RMC Sport

'Je ne suis pas inquiet pour l'Espagne'

On avait quelques interrogations sur l’Espagne et notamment sur Iniesta.

Avant ce soir, l’Espagne, c’était 40 matches et une contre-performance contre les Etats-Unis. Tout allait plutôt bien dans le meilleur des mondes et puis d’un coup, les Espagnols s’inclinent sur un but de Gelson Fernandes.

Ce joueur, je le connais pour l’avoir vu joué à Saint Etienne. Je peux vous assurer qu’il ne s’est jamais approché à moins de 45 mètres du but adverse. Je crois même qu’il n’a jamais vraiment frappé au but. Donc la claque que se prennent les Espagnols devient une estocade.

Cette défaite est donc très étonnante, surtout quand c’est la Suisse en face. Pour un match d’entrée qui, contrairement à ce que dit notre sélectionneur, est très important, je me dis que les Espagnols sont maintenant bien mal embarqués.

La seule bonne nouvelle pour l’Espagne, c’est la victoire du Chili sur le Honduras par un but d’écart. Au moins, l’Espagne, en cas de victoire sur le Chili et le Honduras par plusieurs buts d’écart, peut se racheter.

Je ne suis pas vraiment inquiet pour l’Espagne. C’est dans les défaites que l’on apprend le plus et s’il y a une chose à comprendre ce soir, c’est qu’il ne suffit pas de monopoliser le ballon pour gagner. Il faut mettre des buts et surtout ne pas en prendre ou le moins possible. Et ça, l’Espagne sait le faire.