RMC Sport

Luis : 'Les Espagnols dos au mur !'

L’Espagne a dominé mais elle n’a pas gagné. Elle a su jouer avec une certaine maîtrise du ballon, avec simplicité, beaucoup de mouvement mais sans jamais réussir à se créer de véritables occasions.

Il faut féliciter l’équipe suisse, qui a bien défendu, bien protégé son but et qui a fini par trouver le moyen de marquer. En première mi-temps ils ont joué haut. En deuxième mi-temps, plus fatigués, ils ont reculé. Mais la Suisse a su, avec beaucoup de sérénité et de calme, maintenir cette équipe espagnole. Il fallait être fort défensivement face à l’Espagne. Ils l’ont été !

On a toujours tendance à prendre les suisses pour ce qu’ils ne sont pas mais en match amical, ils avaient fait match nul contre l’Italie. Quand on prend la compo de cette équipe : il n y a qu’un joueur qui joue en Suisse. Ils sont titulaires dans des clubs allemands, anglais, italiens…

Côté espagnol il y a sans doute eu un excès de confiance. A force d’entendre qu’ils sont les futurs champions du Monde, ils arrivent sur le terrain, comme s’ils avaient déjà gagné. Au programme maintenant pour les espagnols : l’Honduras et le Chili. Moi, je le dis depuis le début : attention ! Le Chili, c’est très très fort, je le répète ! Qui l’eu cru ? Les espagnols sont, finalement, dos au mur… et très loin d’être champions du Monde !