RMC Sport

Di Meco inquiet pour les jeunes en équipe de France

Alessandrini et Varane en équipe de France, deux élections qui font parler, en bien comme en mal, depuis l'annonce jeudi de la liste de Didier Deschamps. S'il part du principe qu'un joueur qui est bon en club peut légitimement être sélectionné, Eric Di Meco se méfie et invite à ne pas trop s'enflammer.

A l’étranger, quel que soit le pays et quel que soit le sport, personne n’attend. Un gamin de 19 ans qui est bon on le fait jouer. Le problème en France c’est qu’on a tendance à s’enflammer. On a tellement d’exemples de jeunes qui ont fait six bons mois, sont allés en équipe de France et ont explosé ensuite. Et quand ils ne craquent pas sur le terrain, ils craquent dans la tête. C’est précisément pour ça que Didier Deschamps insiste pour que les Bleus soient sérieux, qu’ils soient professionnels. Il sait très bien que dès qu’il sélectionne un joueur en équipe de France, il existe une vraie chance que ce soit le début des problèmes. D’abord, le club dans lequel joue le jeune commence à trembler, sachant très bien que dans six mois il voudra partir, sans quoi il boudera. Dans l’absolu je suis évidemment d’accord pour faire jouer les jeunes s’ils sont bons, mais il faut faire attention en France. Varane c’est autre chose. Il ne joue pas énormément, mais il a la tête bien faite, Mourinho le dit tout le temps. Alessandrini aussi est très carré. Mais tous les jeunes ne sont pas comme ça, Varane est extraordinaire. Des Varane il y en a un sur dix. C’est ce qui m’inquiète.

Retrouvez en direct les meilleures déclarations de Vincent Moscato, Maryse Ewanjé Epée, Eric Di Meco et tous leurs invités en suivant @Moscato_Show sur Twitter et réagissez sur le Blog, la page Facebook du Moscato Show et bien sûr en composant le 3216!