RMC Sport

Moscato : "Le rugby Français est conservateur !"

"Thomas Domingo a très peu de chances de disputer la Coupe du Monde de rugby en Nouvelle-Zélande. Le pilier gauche de Clermont est gravement blessé au genou. Cette nouvelle est terrible pour le pilier de Clermont et pour l’équipe de France de Marc Lièvremont. Le débat sur les cadences infernales imposées aux internationaux est relancé. Faut-il protéger les joueurs du XV de France avant une Coupe du Monde ? Les Anglais le font très bien : leur fédération indemnise les clubs à hauteur de 16 millions contre une mise à dispositions des internationaux. Je pense malheureusement que ce système est impossible à mettre en place en France. Je ne vois pas les présidents de clubs se plier à de telles mesures. Ce n’est malheureusement pas dans la mentalité du rugby Français où la culture de club est trop importante. Pour éviter les blessures de fatigue comme celle de Domingo il faudrait que les joueurs jouent au maximum 25 matches l’année du mondial : 18 en club et 7 en équipe de France. Je suis pour ce genre de solution mais la Fédération Française de Rugby ne prendra jamais ce risque et cette initiative. La France est toujours en retard sur l’évolution du rugby : le professionnalisme est arrivé plus tard que dans l’hémisphère sud, tout comme les grandes évolutions physiques. C’est le même schéma concernant la gestion de notre équipe nationale. Nous sommes conservateurs. Nos meilleurs joueurs ne sont jamais aussi « rôtis » qu’avant d’aborder la compétition la plus importante du rugby mondial. C’est dommage."