RMC Sport

Moscato : « On a pris Benzema pour le fils de Dieu »

Avant la rencontre face à la Géorgie samedi, Vincent Moscato a donné son avis sur la paire d’avant-centres de l’équipe de France. Et regrette que Karim Benzema jouisse d’une sorte d’immunité en tant que titulaire chez les Bleus, au détriment d’un Olivier Giroud qui ne démérite pas.

« Le fait d’avoir Benzema en face va avoir un effet positif sur Giroud, parce que je pense connaitre celui qui aura un jour le fin mot de l’histoire. Entre les deux, je pense que celui qui va sortir grandi de cette concurrence, qui va se remonter, qui ne pas être inhibé, ça sera Giroud. Je le pense sincèrement. Benzema, ça fait des années qu’on l’attend. La concurrence ne le booste pas, il est sûr d’être arrivé depuis longtemps. Mais on l’a pris pour le fils de Dieu. Après Zizou, il n’y avait plus qu’un homme, c’était Benzema. Donc ça lui a joué des mauvais tours. Puis je pense qu’il n’a pas un mental à défrayer la chronique, il est toujours un peu « couané », un peu lourd sur le bide, je ne pense pas qu’il fasse des surdoses d’entrainements, il a toujours eu des petits problèmes de poids. Giroud, quand il joue, c’est un leader naturel. A Montpellier, il s’était installé comme un leader. Un gros mental, un gros travailleur, un joueur qui a du recul sur son jeu et qui travaille parce qu’il n’a peut-être pas – au départ – les qualités intrinsèques que peut avoir un Benzema. »

Retrouvez en direct les meilleures déclarations de Vincent Moscato, Maryse Ewanjé Epée, Eric Di Meco et tous leurs invités en suivant @Moscato_Show sur Twitter et réagissez sur le Blog, la page Facebook du Moscato Show et bien sûr en composant le 3216!