RMC Sport

Bastareaud : « C’est le travail qui paye »

Mathieu Bastareaud

Mathieu Bastareaud - -

Rappelé pour la première fois depuis mars 2010 dans le groupe France, Mathieu Bastareaud pourrait jouer le Tournoi des VI Nations. Un retour en grâce que le centre de Toulon savoure et qu’il explique par le travail.

Mathieu, vous êtes dans la liste des 33 pour le Tournoi des VI Nations. Comment vous sentez-vous ?

Forcément très content, très fier. Ça fait toujours quelque chose. Je suis encore sur mon petit nuage. Mais bon, le plus important, c’est le match de demain (en H Cup face à Cardiff). Là, je vais avoir un peu de temps pour savourer avec mes proches, au téléphone aujourd’hui. Et après, il va falloir penser au match de demain. 

C’est une vraie surprise pour vous ?

Je ne sais pas. Mon nom avait circulé ces derniers temps. Maintenant, je suis pris dans les 33. Ça fait plaisir. C’est une marche qui est montée et maintenant, il faut continuer comme ça.

On entend beaucoup parler de votre travail. Ça a été la clé de votre retour ?

Oui, c’est vrai le travail paye. J’ai beaucoup travaillé en ce début de saison avec le staff et c’est une sorte de petite récompense. Je suis très content. C’est un gros travail qui a été fait ces six derniers mois. J’espérais vraiment. Cette sélection, j’aurais envie de la partager avec mes coéquipiers, le club, les supporters et ma famille. Ils ont toujours cru en moi. Cette convocation, elle est un peu pour eux. Mais j’ai juste beaucoup bossé ces six derniers mois en club et j’ai été récompensé. Il n’y a pas grand-chose à dire. Il n’y a « plus qu’à ».

Si vous n’étiez pas retenu dans les 23 pour affronter l’Italie, ce serait une déception pour vous ?

Non, pas du tout. Chaque chose en son temps. C’est déjà bien que j’intègre le groupe des 33 joueurs. Après, je ne suis pas tout seul. Il y a aussi de très bons joueurs à mon poste qui ont été pris. Il y aura une forte concurrence. Il y a des sélectionneurs et ce sera à eux de faire leur choix. Mais je suis déjà très content de remonter à Marcoussis. 

Le titre de l'encadré ici

Mermoz : « Bastareaud n’a pas volé sa place » |||

Ils seront trois Toulonnais à accompagner Mathieu Bastareaud lors du rassemblement du XV de France le 26 janvier : Jocelino Suta, Fréderic Michalak et Maxime Mermoz. L’occasion pour eux de réagir sur le retour chez les Bleus de leur coéquipier. « Ça fait vraiment plaisir, confie Suta. On l’a chambré un petit peu dans le vestiaire. Mais je l’ai encouragé et je lui ai dit pendant la semaine que j’espérais qu’il y soit. Je suis content pour lui et je suis content de le retrouver là-haut (à Marcoussis). » « C’est quelqu’un qui a énormément de qualités et qui revient de loin, poursuit Mermoz. Il a fait beaucoup et il n’a pas volé sa place. Moi, je ferai tout pour être avec lui. » « Je suis content pour ceux qui reviennent comme ‘‘Basta’’, conclut Michalak. C’est grâce au club et grâce au groupe.  »

Propos recueillis par YP