RMC Sport

Le Stade Français rêve toujours d’Europe

Julien Arias

Julien Arias - -

Vainqueur 29-25 de Clermont vendredi au Stade Charléty, le club francilien a décroché son billet pour la finale du Challenge européen. Distancé en championnat, le Stade Français qui affrontera le 20 mai à Cardiff le vainqueur de Munster-Harlequins, peut toujours rêver d’Europe en vue de la saison prochaine.

Michael Cheika et ses hommes jouaient très gros ce vendredi sur la pelouse du Stade Charléty. Mal en point en Top 14 (10e), le Stade Français n’avait plus que le Challenge européen pour espérer sauver sa saison et disputer, en cas de victoire finale, la H Cup la saison prochaine. Malgré une grosse pression sur leurs épaules, les partenaires de Mathieu Bastareaud n’ont pas déçu leurs supporters. En dominant Clermont 29-25 en demi-finale, l’équipe de Max Guazzini a obtenu le droit de défendre les couleurs françaises lors de la finale le 20 mai à Cardiff. Sa tâche ne sera pas facile puisque les Franciliens devront venir à bout du vainqueur de l’autre demi-finale qui opposera samedi les Irlandais du Munster aux Harlequins (14h).

Des Parisiens plus conquérants

Deux semaines après avoir été battus par l’ASM (12-20) au Stade de France, les Parisiens ont montré un tout autre visage à Charléty. Plus conquérants, ils ont profités des erreurs des champions de France pour s’imposer logiquement grâce notamment à deux essais de Julien Arias (22e) et Guillaume Bousses (67e) et cinq pénalités de Lionel Beauxis. Malgré trois essais clermontois, dont de Jamie Cudmore à trois minutes du coup de sifflet final, la victoire du Stade Français ne souffre d’aucune discussion. Paris peut continuer à rêver d’Europe. Clermont, de son côté, doit désormais penser à défendre son titre.