RMC Sport

Charvet : "Serge Kampf a été un guide dans ma vie"

Denis Charvet

Denis Charvet - -

Denis Charvet, membre de la Dream Team RMC Sport, confie sa peine après avoir appris le décès de Serge Kampf, mécène du rugby français, qu’il a longuement côtoyé. Il pleure la perte d’un « grand homme ».

« Serge Kampf était un homme simple. Il évoluait à travers les milieux et les hommes mais restait toujours le même. C’était sa grande force. Il ne changeait jamais et restait ce qu’il a toujours été : un homme bon, généreux et attentionné avec ses amis. C’était un saint homme, quelqu’un d’exceptionnel et d’extraordinaire dans tous les sens du terme.

Il s’identifiait à ce monde du rugby et reconnaissait ses valeurs. Il en avait fait une règle d’or dans son entreprise de Cap Gemini puisque les saintes valeurs du rugby étaient mises en avant et le sont toujours. Il avait cette passion, ce respect et cette admiration par procuration. Au fond de lui, il aurait aimé vivre ces aventures-là. C’est quelqu’un qui était heureux si les autres étaient heureux. Il voulait profondément donner de sa personne avec passion, générosité et une sincérité incroyable.

« L’hommage sera à la hauteur du personnage »

On s’était rencontrés à la Coupe du monde 1987, puisque c’est là où tout a commencé, puis après aux Barbarians français, où on est devenus vice-présidents. Il a contribué à la survie des Barbarians avec amour. Il dépensait beaucoup de son temps pour le rugby et toujours avec le même enthousiasme, la même envie et le même cœur. C’est quelqu’un de rare qui le restera au fond de nous. Il avait cette pudeur de partager les choses tout en restant dans l’ombre. C’était le premier à aider le rugby français et surtout la Fédération française de rugby à un moment où elle en avait besoin. Il l’a toujours fait avec élégance. C’était un homme élégant.

Ça a été un guide dans ma vie pour plein de raisons. Il m’a aidé à me construire, à grandir et à apprendre les choses de la vie par son expérience. Il m’a toujours mis dans le droit chemin. Pour ses amis, c’était quelqu’un avec une extrême fidélité. On perd un ami et un grand homme. Je pense que l’hommage sera à la hauteur du personnage. Les réactions du monde du rugby sont déjà incroyables. Ça s’est propagé à une vitesse incroyable. On est tous sous le choc : les amoureux du rugby et tous les gens qui l’ont côtoyé. »