RMC Sport

Clerc : « La France redevient ambitieuse »

De retour en Bleu, l'ailier du Stade Toulousain a aimé le visage affiché par l'équipe de France face aux Blacks

De retour en Bleu, l'ailier du Stade Toulousain a aimé le visage affiché par l'équipe de France face aux Blacks - -

Malgré la défaite lors du second test match face aux Blacks (14-10), la France a montré un visage conquérant. De quoi rassurer Vincent Clerc, globalement satisfait de la prestation des Bleus, même si l’ailier toulousain aurait aimé « faire mieux ».

Vincent Clerc, les conditions de match n’ont pas été faciles face aux Blacks cette fois...
Cela fait longtemps que je n’avais pas joué sous un temps pareil, avec énormément de vent et de pluie. C’était compliqué à gérer. Ça a été essentiellement du jeu au pied. En première période, ils ont eu le vent dans le dos, cela a été le cas pour nous en seconde période. Je crois que l’équipe qui avait le vent dans le dos a réussi à mettre une grosse pression sur son adversaire.

Si vous deviez dresser un bilan de ces deux tests-matches...
Il est mitigé. Les Blacks méritent sûrement leur victoire ce soir. On aurait pu faire mieux, peut-être jouer quelques coups supplémentaires, ne pas se débarrasser du ballon au pied en première période. C’est vrai qu’avec des conditions comme celles-ci, le match était plus propice au jeu au pied et au jeu d’occupation qu’au jeu à la main. Il y a un peu de déception mais de la satisfaction aussi d’avoir, dans des conditions dantesques, fait jeu égal avec les Blacks et d’avoir confirmé notre prestation de la semaine dernière.

Le début de partie a été très compliqué, notamment pour vous.
On s’y attendait. Les trois premiers ballons étaient trois chandelles avec de la pression dessous. C’était compliqué. Je m’en veux parce que je n’aide pas l’équipe. C’était difficile d’arriver à prendre ces ballons de volée et d’avancer sous ses chandelles. Les Blacks l’ont fait pendant les vingt premières minutes du match. On a réussi à inverser la tendance en milieu de première période. On a alors réussi à faire des chandelles offensives et à les récupérer. Mais c’est vrai qu’en début de match, ils ne sont pas posés de questions et ont mis énormément de pression à la retombée du ballon.

Sur un plan personnel, êtes-vous satisfait de votre retour en Bleu ?
Oui et non. Je suis un peu déçu du début du match. J’aurais aimé être plus serein sous les chandelles. Mais c’était compliqué. Après oui, cela fait du bien de revenir à ce niveau-là, de jouer des matches de cette intensité et de rivaliser avec les Blacks. C’est encourageant pour tout le monde, les joueurs, l’équipe de France. On a prouvé que notre victoire n’était pas le coup d’un soir. On a réussi à rivaliser avec la ou l’une des meilleures équipes du monde. Cela montre que l’équipe de France commence à devenir vraiment ambitieuse et ça ne peut être que positif pour la suite.

Cette tournée est-elle propice à consolider le groupe France, sur le plan humain notamment ?
Oui. C’est un mois ensemble, avec une victoire, une défaite de peu. Cela permet au groupe de se resserrer, de vivre des choses vraiment fortes ensemble. Je crois que l’équipe en sortira grandi avec des liens assez forts.

Laurent Depret