RMC Sport

Champions Cup: vainqueur à Glasgow, Montpellier reste en vie

Kelian Galletier (Montpellier)

Kelian Galletier (Montpellier) - AFP

Grâce à sa victoire avec le bonus offensif à Glasgow ce vendredi (29-22), Montpellier conserve des chances de qualification pour les quarts de finale de Champions Cup.

Le 10e aura été le bon ! Après neuf défaites en autant de déplacements en H Cup puis Champions Cup, le MHR tient enfin son succès à l’extérieur, ce vendredi à Glasgow (29-22). D’autant plus important que bonifié, il permet à Louis Picamoles (super match du capitaine, élu homme de la rencontre) et ses hommes de continuer à pouvoir espérer se qualifier pour les quarts de finale.

Mal en point au cours des 20 premières minutes, le MHR a su renverser la tendance pour décrocher sa première victoire dans la compétition et récolter le bonus offensif. Montpellier, battu lors des deux première journées, reste toutefois troisième de cette poule 3, à égalité (8 points) avec Exeter, qui reçoit dimanche le leader Leinster.

Mais les hommes de Vern Cotter se relancent complètement avant de retrouver Glasgow le week-end prochain... C'est fini, en revanche, pour les Ecossais qui se retrouvent avec trois défaites et un seul point en trois matchs.

A voir aussi >> Jonny Wilkinson explique pourquoi l’Angleterre est toujours meilleure que la France

Les Montpelliérains ont profité de leur supériorité numérique

Sur le terrain synthétique du Scotstoun Stadium, Vern Cotter, ancien sélectionneur de l'Ecosse, retrouvait un effectif presque au complet qui se devait d'élever son niveau de jeu après avoir rencontré des difficultés à l'extérieur cette saison. Alors qu'ils étaient menés 17 à 5 à la 23e minute, les Montpelliérains ont profité de leur supériorité numérique pour revenir à cinq points des Ecossais grâce à un doublé de Kelian Galletier, avant de rejoindre les vestiaires en tête (19-17) sur un essai de pénalité accordé juste avant la pause. 

Un essai de Jacques du Plessis en début de seconde période et le MHR prenait une avance confortable (26-17), mais à vingt minutes de la fin, les Ecossais revenaient dans la partie, entretenant le suspense grâce à Leo Sarto (26-22). C'est finalement sur une pénalité de François Steyn que le dauphin de La Rochelle en Top 14 se mettait à l'abri à dix minutes de la fin pour préserver toutes ses chances dans la course à la phase finale. 

A voir aussi >> FFR-LNR: la convention au point mort

LP avec l'AFP