RMC Sport

Charvet : "Une force collective incroyable à Toulon"

Denis Charvet est peiné pour Clermont, battu en finale de la Champions Cup par Toulon (24-18), comme en 2013. Le membre de la Dream Team RMC retient surtout la cohésion et la force collective du RCT, sacré pour la troisième fois consécutive.

Toulon est devenu champion d’Europe pour la troisième fois de rang, ce samedi en battant Clermont (24-18), comme en 2013. Denis Charvet, membre de la Dream team RMC, a apprécié le spectacle même s’il est peiné pour Clermont : « Il y a eu plein de rebondissements à l’image de la dernière action qui a été interminable. Cette finale a un peu rappelé celle d’il y a deux ans quand Clermont avait déjà perdu contre Toulon (16-15). A l’arrivée, c’est toujours le même vainqueur avec le triplé historique pour Toulon. »

« Je ne pense pas que Toulon était plus fort aujourd’hui, estime l’ancien international français. Clermont a très bien démarré le match mais Toulon a eu une bonne maitrise. On pensait qu’ils avaient fait le break mais c’était sans compter sur la valeur et l’enthousiasme des Clermontois. Ils sont allés au bout d’eux-mêmes pour accrocher ce titre. Ils n’y sont pas parvenus. C’était un peu dramatique, voire tragique à la fin. Les voir se rassembler, c’était très émouvant à l’inverse des Toulonnais qui avaient, eux, les yeux grands ouverts. »

« Toulon, c’est une bande de copains et pas des mercenaires »

« Même si ces matches se jouent sur des détails, l’expérience et le côté psychologique ont un peu fait la différence, analyse Denis Charvet. Quand on a déjà perdu une finale face à ce même adversaire, ça joue dans les esprits de chaque côté et, au bout du compte, les Toulonnais montrent une force collective incroyable. C’est une bande de copains et pas une bande de mercenaires comme on a pu l’entendre dire dans le passé. Ce qui a fait leur force aujourd’hui, c’est cette amitié entre les joueurs avec cette émotion et cette sensibilité qu’ils échangent. »

La rédaction