RMC Sport

Clermont – Toulon : L’avant-match en direct

-

- - -

Clermont et Toulon tenteront de décrocher un premier sacre de champion d’Europe dans l’antre de l’Aviva Stadium de Dublin ce samedi. A quelques heures du coup d’envoi (18h), retrouvez en live les dernières infos et déclarations.

17h50 – Clermont pour une première

Si Clermont l’emporte en finale face au RCT, les « Jaunards » auront remporté leur neuf matches, une première dans l’histoire la compétition. Toulon a connu une défaite face à Montpellier (23-3) lors de la dernière journée de phase de poules. 

17h40 – Laporte : « Du 50/50 »

« Clermont, cela fait 5 ou 6 ans qu’ils sont dans l’élite du rugby français et européen, donc cela mérite tout simplement du respect, assure le manager du RCT Bernard Laporte. Quant aux deux confrontations dont vous parlez, quand on regarde le match à Clermont, on peut gagner. Quand on regarde le match au Michelin, comme je disais à Vern (Cotter), ce jour-là, on s’est fait farcir. Demain (samedi), ce sera du 50-50. Ce sont deux équipes qui se connaissent bien, à chaque fois c’est très serré. Il faut donc s’attendre à une finale serrée. »

17h29 - Wilkinson : « Tout sera important »

Capitaine toulonnais ce samedi à Dublin, Jonny Wilkinson dévoile ses préceptes pour l’emporter face à Clermont. « On sait très bien que contre une équipe comme cela, qui est capable de tout faire, tout sera important : l’organisation, l’agression, les duels mais aussi le fait d’être très alerte, assure le Toulonnais. Comme je disais avec les joueurs qu’ils ont, la confiance et l’état d’esprit qu’ils ont en ce moment, cela va être un vrai challenge pour nous. C’est pour cela qu’on joue au rugby. »

17h23 - C.Dulac-Rougerie : « Aurélien va bien »

Christine Dulac-Rougerie, maman d’Aurélien et adjointe aux Sports de la mairie de Clermont, assure que le capitaine de l’ASM est en pleine possession de ses moyens pour disputer la finale. Rougerie revient en effet à la compétition après une blessure à la cuisse qui l’a tenu éloigné des terrains pendant deux semaines. « Je suis place de Jaude parce j’ai décidé de rester avec toutes les équipes de la ville mobilisées pour que tout se passe bien. Il y a beaucoup de monde, de joie et c’est sympa de vivre ça avec des Clermontois. La place de Jaude est jaune et bleue de monde, s’amuse-t-elle au micro de l'Intégrale Sport. Aurélien est largement assez grand pour savoir ce qu’il a à faire et il n’a plus besoin de sa maman pour lui donner des conseils. Il va bien. S’il n’avait pas récupéré complètement, il n’aurait pas risqué de jouer. Pour une finale, il faut être à 100%. Je crois que c’est le cas et on verra bien sur le terrain. »

17h15 – Mayol ouvre ses portes malgré la pluie

Malgré la pluie qui ne cesse de tomber sur Toulon, les supporters du RCT prennent petit à petit place dans le stade Mayol pour suivre la rencontre sur les deux écrans géants. A une heure du coup d'envoi, le rouge et le noir colorent une enceinte qui est encore loin de faire le plein. Hier, 8000 billets à 2 euros (recette reversée à l'association ‘Sol en Si’) avaient été vendus.

17h10 - Wilkinson, monsieur 100%

A Toulon, l’arme fatale s’appelle Jonny Wilkinson. L’ouvreur anglais, champion du monde en 2003, a littéralement porté les siens en quart de finale face à Leicester (21-15), puis en demies contre les Saracens (24-12), inscrivant la totalité (45) des points de son équipe.

17h04 – Lombard : « C’est très équilibré »

Thomas Lombard, ancien centre international, membre de la Dream Team RMC Sport voit un duel très serré entre Clermont et Toulon, même s’il donne un très léger avantage aux Jaunards. « C’est très équilibré. Il y a peut-être 51-49 pour Clermont parce qu’il y a une certaine expertise, une maturité qui a été croissante ces dernières saisons. On sait que la coupe d’Europe est une compétition qui demande un apprentissage, analyse Lombard. Les deux équipes ont un style opposé. C’est très serré. Il y aura un élément capital, ce sera l’arbitrage, M. Rolland est très regardant au sol sur l’équipe qui attaque. S’il vient à hacher le jeu, ça pourrai faire la part belle aux Toulonnais. » 

16h49 - Pool-Jones : « Un favori, Clermont »

Membre de la Dream Team RMC Sport et directeur sportif du Stade Français, Richard Pool Jones pronostique la victoire de Clermont sur le pré de Dublin. Il explique pourquoi. « Il y a vraiment un favori qui est Clermont. Mon jugement est surement influencé par les affrontements qu’on a eu en club avec eux en Top 14. Quand l’équipe de Clermont tourne, elle est ce qui se fait de mieux depuis très longtemps. C’est une équipe mûre, expérimentée collectivement. Elle est aussi rude, aussi physique que Toulon. Ils sont très techniques. C’est un ballet quand ils se mettent ensemble. »

16h36 - Les supporters du RCT ‘bouillants’ !

Dans les bistrots de la Rade, l’issue de la finale de H Cup entre Clermont et Toulon ne fait aucun doute. Le RCT vaincra ! « On est très très chauds et confiants, raconte un ‘Fada’ (groupe de supporter) toulonnais. Parce que contrairement à ce que pensent les médias et toute la France, aujourd’hui la H Cup revient sur la rade ! Elle sera toulonnaise ! »

16h29 - Skrela dans l'histoire

Le demi d'ouverture de Clermont David Skrela va entrer dans l'histoire aujourd'hui : il sera le premier joueur a être aligné lors de quatre finales de H Cup sous quatre maillots différents. Après Colomiers (1999, défaite face à l'Ulster), le Stade Français (2005, défaite face au Stade Toulousain) et le Stade Toulousain (2010, victoire face au Biarritz Olympique), il prendra place sur le banc des remplaçants avec l'ASMCA pour affronter le RC Toulon. A noter que Cédric Heymans avait disputé quatre finales de H Cup mais sous deux maillots : ceux de Brive (1997, sans entrer en jeu) et Toulouse (2003 sans entrer en jeu, 2005, 2010).

16h20 - Cotter : « J’ai confiance dans cette équipe »

Coach des 'Jaunards' depuis 2006, Vern Cotter affiche une belle confiance en son groupe. « J’ai beaucoup confiance dans cette équipe. Dans le groupe, nous sommes 35 parce qu’on prépare ce match à 35. On a joué contre Toulon et on sait que cela va se jouer à trois points, à deux points ou à un point, assure l’entraîneur clermontois. Il y a un capital confiance acquis cette année suite à un travail de 35 joueurs, avec des résultats bien sûr. On est ambitieux et on a envie de gagner ce match. »

16h10 - La température grimpe à Toulon

La pluie s'est invitée sur Toulon depuis ce matin et l'ambiance au stade Mayol, où 10.000 personnes avaient prévu de regarder le match sur écran géant, pourrait du coup en pâtir. Malgré de nombreux drapeaux rouges et noirs qui ont décoré la ville, les supporters toulonnais pourraient donc rester au chaud dans les bars pour suivre cette finale tant attendue. Au local de supporters des fadas, l'ambiance est déjà chaude. Un buffet repas a été organisé. L'apéritif a commencé dès 11h. Tout le monde porte un maillot ou un drapeau rouge et noir. La télévision est déjà allumée, à 3 heures du match.

16h05 - Rougerie : « Jouer simplement avec nos armes »

Avant d’affronter Toulon, le centre auvergnat Aurélien Rougerie se méfie de ses futurs adversaires toulonnais. « Cela fait six ans qu’on travaille dans ce sens-là, mais il y a évidemment une stratégie qui est mise en place pour battre Toulon en finale, assure-t-il. Après on va essayer de jouer simplement avec nos armes, de jouer avec nos qualités et de ne pas tomber dans le piège toulonnais. Ce sera difficile parce que c’est une très belle équipe, pleine de puissance et de vitesse. Il va falloir être vigilant. »

16h- La compo toulonnaise

D. Armitage - Wulf, Bastareaud, Giteau, Palisson - (o) Wilkinson (cap.), (m) Tillous-Borde - Fernandez-Lobbe, Masoe, Rossouw - Kennedy, Botha - Hayman, Bruno, Sheridan 

Remplaçants
Orioli, Jenkins, Kubriashvili, Van Niekerk, S. Armitage, Mermoz, Michalak, Suta

16h - La compo clermontoise

Byrne - Sivivatu, Rougerie (cap.), Fofana, Nalaga - (o) James, (m) Parra - Vosloo, Chouly, Bonnaire - Hines, Cudmore - Zirakashvili, Kayser, Domingo

Remplaçants
Paulo, Debaty, Ric, Pierre, Bardy, Radosavljevic, Skrela, King

A lire aussi :

>> Clermont-Toulon : Rendez-vous avec l’histoire

>> Lombard : « Clermont est programmé pour la victoire mais… »

>> Clermont-Toulon : à la conquête de Dublin