RMC Sport

Clermont-Toulon : Les Toulousains ne se mouillent pas

Guy Novès

Guy Novès - -

Toulon et Clermont vont s’affronter le 18 mai prochain en finale de H Cup à Dublin. Quadruple vainqueur de l’épreuve, le Stade Toulousain aurait donné l’avantage aux Jaunards il y a encore quelques semaines. C’était avant la démonstration varoise de Twickenham…

Les vrais spécialistes de la H Cup, ce sont eux. Certes, le Stade Toulousain a disparu dès les phases de poule lors de cette 18e édition. Mais bardés de leurs quatre victoires pour six finales, les Haut-Garonnais affichent le plus beau palmarès continental. Et leurs trois victoires lors de confrontations franco-françaises les placent en observateurs avisés du duel à venir entre Clermont et Toulon. Pressé d’établir une tendance, le trio composé des historiques Guy Novès, Yannick Jauzion et Clément Poitrenaud mise plutôt sur les Normands.

Novès, le premier à se lancer ose une audacieuse comparaison : « C’est une vraie finale. C’est un peu comme un Barça-Real », glisse le manager du Stade Toulousain, avant de poursuivre, plus consensuel : « Aucune des deux équipes n’est là par hasard. Elles méritent de se retrouver à ce niveau. » A l’heure d’établir un pronostic, il préfère employer le conditionnel passé… « Il y a quelques semaines j’aurais dit Montferrand à coup sûr. Là je dirais 50-50 parce que les Toulonnais ont montré dans certains secteurs de jeu la détermination, la puissance, la régularité et l’application de ces équipes qui jouent en phase finale avec de la réussite. Ces deux équipes ont des joueurs au-dessus du lot. A Montferrand, Sivivatu, Nalaga et Fofana font des différences que personne d’autre ne fait. A Toulon, Wilkinson est bien sûr très important, mais il y a aussi Giteau. »

Jauzion : « Clermont montre un jeu légèrement plus élaboré »

La démonstration du RCT face aux Saracens (24-12), ce week-end sur la pelouse de Twickenham, a visiblement marqué les esprits. Poitrenaud rejoint ainsi l’avis de son coach. « Au départ, on aurait pu miser sur les Clermontois, mais sur ce qu’a fait Toulon en demies… Je n’ai pas vu le match, mais aller gagner en Angleterre, face aux Saracens, c’est un sacré exploit », commente le centre Toulousain. Seul le vétéran Jauzion (34 ans), se fend d’un léger parti pris : « On va dire que Clermont montre un jeu légèrement plus élaboré que Toulon. » Pour ensuite rétablir l’équilibre en douceur : « Le RCT est capable de faire un match de très haut niveau. Ils l’ont montré quasiment tout au long de la saison. » Et de conclure d’un audacieux : « C’est du 50/50 »…

A lire aussi :

>> Toulon – Laporte : « Du 50-50 contre Clermont »

>> Clermont-Toulon : Toulouse n'est pas jaloux

>> H Cup : Chabal penche pour Clermont, Moscato pour Toulon !

Sylvain Reignault avec Wilfried Templier, à Toulouse