RMC Sport

Coupe d’Europe : Toulouse est fan

Vincent Clerc

Vincent Clerc - -

Toulouse entame sa saison européenne dimanche, au Stadium (16h), face à Leicester. C’est encore une fois en tant que candidat au titre que le club retrouve une H Cup qui lui a si souvent réussi par le passé.

Toulouse et la H Cup, c’est une grande histoire d’amour. Et une grande histoire… de chiffres. Quatre titres dans l’épreuve (record absolu), 18 participations sur 18 possibles, 125 matchs joués (encore un record, devant les 122 matches du Munster)… Depuis 1996, date de la première édition et date du premier succès du Stade, l’équipe de Guy Novès écrit en lettres d’or son histoire européenne. Et c’est évidemment avec beaucoup d’enthousiasme que les Rouge et Noir s’apprêtent à débuter une nouvelle campagne, au Stadium, ce dimanche face à Leicester (16h).

Vincent Clerc, meilleur marqueur d’essais en H Cup (32, contre 31 pour Brian O’Driscoll), se réjouit de pouvoir à nouveau se frotter au gratin européen. « On va retrouver les meilleures équipes d’Europe. C’est ce qui se fait de mieux dans chaque pays, confie le trois-quarts aile toulousain. En H Cup, tout monte d’un cran. Beaucoup d’équipes européennes se préparent essentiellement pour cette compétition, notamment les Irlandais, ce qui donne des matches de très haut niveau. »

Utile pour la réputation

L’histoire récente est d’ailleurs là pour démontrer l’attachement tout particulier de Toulouse pour la Coupe d’Europe. En 2010, Novès n’avait pas hésité à « sacrifier » le championnat en laissant une bonne partie de ses cadres sur le banc lors d’une demi-finale de Top 14 (défaite face à l’USAP 13-21), à une semaine de la finale de H Cup (victoire face à Biarritz 21-19). Mais à en croire René Bouscatel, le président toulousain, la Heineken Cup le lui rend bien.

« Elle nous a beaucoup apporté en termes de notoriété et de niveau de compétition, explique-t-il. Sur le plan financier, elle a permis d’augmenter les budgets des clubs. En Europe, il y a une meilleure reconnaissance de Toulouse, de sa région et du club. » Grâce à ses exploits européens, Toulouse s’est ainsi forgé une solide réputation au-delà des frontières hexagonales et entend bien profiter de son aura cette année encore. Ce qui passera bien sûr, pour commencer, par une victoire à domicile face à Leicester ce dimanche.

Alexis Toledano avec Wilfried Templier