RMC Sport

Lombard : "Carter, ce n’est pas un Zlatan mais plutôt un Beckham"

Thomas Lombard

Thomas Lombard - DR

Transfert phare du Top 14 cette saison, Dan Carter fera ses grands débuts avec le Racing 92 en Champions Cup, ce samedi face à Northampton. Une entrée en matière loin d’être simple pour notre consultant rugby Thomas Lombard, qui ne s’attend pas à ce que l’ouvreur néo-zélandais fasse des étincelles d’entrée.

La France du rugby n’aura d’yeux que pour lui ce samedi. Meilleur joueur de la dernière Coupe du monde, qu’il a remportée avec la Nouvelle-Zélande, Dan Carter va faire ses grands débuts avec le Racing 92, sept ans après son passage manqué à Perpignan. « Je n’ai pas de doutes sur la réussite de Carter au Racing, assure notre consultant rugby Thomas Lombard. J’ai un doute, entre guillemets, parce que cela fait un mois et demi qu’il n’a pas joué et qu’il va débuter dans une compétition qui est complexe. »

« Ce sera un Dan Carter très sobre qu’on verra samedi »

C’est en Champions Cup que Carter va étrenner son nouveau maillot, face aux Anglais de Northampton. Pas simple. « Je pense qu’il va faire un match très sobre, pressent Lombard. Il ne sera pas dans le match le plus simple. Northampton, c’est une énorme équipe. Et il y a une attente considérable autour de lui. Tout le monde va venir pour voir Dan Carter. Mais ce sera un Dan Carter très sobre qu’on verra samedi. »

« S’il a le niveau qu’il avait à la Coupe du monde… »

« Après Carter, ce n’est pas un Zlatan, conclut Lombard. Je pense que c’est plutôt un Beckham. C’est un mec qui va beaucoup apporter au Racing, au niveau de l’image du club, d’un point de vue marketing, sur l’attractivité du club. Il n’y a pas de doutes là-dessus. Maintenant, il y a eu la Coupe du monde. S’il a le niveau de jeu en Top 14 qu’il avait en Coupe du monde avec les Blacks, cela peut faire beaucoup de bruit. »