RMC Sport

Stade Français : Parisse, le talisman est de retour

Sergio Parisse

Sergio Parisse - AFP

Régulièrement freiné par les blessures cette saison, en club comme en sélection, Sergio Parisse retrouvera une place de titulaire pour le quart de finale de Champions Cup qui opposera le Stade Français aux Leicester Tigers ce dimanche (14h45). Un retour important pour les Parisiens, que l’intéressé aborde avec flegme et ambition.

Il a ri à plusieurs reprises. Lorsqu’on lui a fait remarquer que Leicester n’était plus invincible à domicile et qu’on lui a rappelé que le stade Jean-Bouin n’était pas non plus une forteresse imprenable. Ou encore lorsque les journalistes présents face à lui se sont interrogés sur son calme apparent, alors que le Stade Français joue sa saison à Leicester, ce dimanche (14h45), en quarts de finale de la Champions Cup. « Ça fait deux semaines que je ne joue pas, a-t-il rappelé dans un nouveau sourire. J’étais tranquille à la maison. »

Zen, Sergio Parisse l’est, pendant que le mercure est clairement monté de plusieurs crans avant le déplacement du Stade Français sur la pelouse des Tigers. « Je suis serein dans le sens où ça me rassure de retrouver mes coéquipiers, de les avoir vu avec beaucoup d’enthousiasme à l’entraînement » poursuit le numéro 8 italien. Cela tombe bien : ses coéquipiers ont aussi apprécié de le voir de retour. « C’est un des leaders importants, rappelle l’entraîneur du Stade Français Gonzalo Quesada. Même si cette année, entre la Coupe du monde, le Tournoi et certains pépins, il n’a pas beaucoup été avec l’équipe. »

Parisse : « Ce sera la guerre »

Entre la gestion longue et éprouvante des primes de matches de l’équipe d’Italie à la dernière Coupe du monde, sa blessure contre la France, ses soucis physiques répétés et le mauvais Tournoi des siens, Sergio Parisse n’a clairement pas été épargné. Mais le talisman est de retour, plus frais que jamais. « Ces derniers mois, personnellement, c’était un peu compliqué. Ça m’a permis de me régénérer. De temps en temps, penser à autre chose, ça fait du bien », assure celui qui retrouvera une place de titulaire et le brassard de capitaine, samedi. Plus ancien joueur du club avec Pascal Papé, Sergio Parisse a clairement cerné le type de match que le Stade Français va vivre dimanche, contre une formation que les Parisiens ont déjà affrontée en poules (défaite à l’aller, victoire au retour, ndlr).

« C’est une équipe redoutable. On a arraché la qualification contre eux à Jean-Bouin à la fin (36-21). On ira sans complexe, avec beaucoup d’enthousiasme, promet Parisse. On sait qu’en Top 14, on n’a aucune chance de disputer les phases finales. Si on gagne, ce sera grâce à notre jeu. Si on perd, au moins, on aura tout donné sur le terrain. » Pas toujours heureux cette saison, comme sur ce drop de la gagne raté contre la France dans le Tournoi, l’international italien a beau être calme, le guerrier qui sommeille en lui est fin prêt. « On sait qu’ils seront vicieux sur les règles, ce sera la guerre ». Avec lui en chef de file, le Stade Français aura vraiment son mot à dire dimanche.

Le XV de départ du Stade Français

Zhvania, Bonfils, Slimani - Pyle, Flanquart - Lakafia, Ross, Parisse (cap.) - Dupuy, Steyn - Sinzelle, Danty, Doumayrou, Waisea - Camara

Remplaçants : Burden, Priso, Alo-Emile, Gabrillagues, Alberts, Tomas, Plisson, Bonneval

Le XV de départ des Leicester Tigers

Ayerza, Thacker, Cole - Barrow, Kitchener - Fitzgerald, O'Connor, McCaffrey - Youngs, Burns - Goneva, Tuilagi, Betham, Veainu - Tait (cap.)

Remplaçants : Bate, Mulipola, Balmain, Slater, Croft, Harrison, Williams, Thompstone

la rédaction avec Laurent Depret