RMC Sport

Suspension des Coupe d’Europe de rugby: Lacroix confiant pour "finir la compétition"

Didier Lacroix, président du Stade Toulousain, était invité sur RMC pour réagir à la suspension des deux prochaines journées de Coupes d’Europe de rugby. Le dirigeant s’attendait à une telle décision mais ne perd pas espoir: selon lui, les joutes européennes pourront aller à leur terme.

Comme révélé par RMC Sport ce samedi, les deux prochaines journées de Coupe d’Europe (Champions Cup et Challenge européen) n’auront pas lieu en janvier comme prévu. Les autorités françaises ont voulu écarter tout nouveau risque de santé publique et de possibles contaminations au variant britannique du Covid-19, après l’épisode bayonnais. 

Un sacré coup dur pour le rugby français, et notamment pour les clubs qui nourrissaient de grandes ambitions européennes. Didier Lacroix, président du Stade Toulousain, est l’un d’entre eux. Invité à s’exprimer sur l’antenne de RMC ce samedi, le dirigeant a fait part de son sentiment à l’annonce de cette nouvelle.

"On s'attendait à cette décision"

"On commence à s’habituer aux successions d’annonces de ce type. On s’attendait à cette décision, elle est tombée. Cette compétition doit s’arrêter, au moins momentanément", a tranché, résigné, Didier Lacroix sur RMC. 

"Il y a toujours cette hésitation entre taper fort, comme on le fait avec cette décision, et faire des bulles que l’on considère comme sécurisées. On a réussi à le faire en France mais un peu moins en Coupe d’Europe”, ajoute-t-il. Même si le protocole était en train d’évoluer au niveau européen, Didier Lacroix comprend que "le gouvernement n’est pas prêt à prendre le risque de faire entrer le variant" en France.

"On va être suffisamment agiles pour s’adapter"

La suspension des prochaines journées de Coupe d’Europe a plongé le monde du rugby dans le flou. Pourtant, le président du Stade Toulousain reste optimiste. Selon lui, les joutes européennes vont aller à leur terme: "Il reste quatre dates de Coupe d'Europe, on va être suffisamment agiles pour s’adapter. Reste à savoir quelle formule on va adopter (...) On réussira très certainement à finir la compétition, sauf si tout est encore fermé encore en avril-mai, mais ça, c’est une autre histoire…"

Privé, momentanément, de matchs européens, les clubs français vont pouvoir se concentrer sur le Top 14. Pour Didier Lacroix, il faut profiter de ces week-ends libérés pour jouer le plus de matchs possible. "Il faut avancer au maximum sur le championnat, sur les matchs qui sont en retard, mais aussi avancer des dates qui sont en doublon sur le championnat et le Tournoi des VI Nations. Il faut jouer le maximum de matchs et ne pas se mettre juste au repos", conclut-il sur RMC.

Sur cette question, les présidents de Top 14 vont se réunir en urgence ce dimanche matin, à 9h15. Afin de compenser l’absence des journées de Coupe d’Europe en janvier, des matchs en retard de Top 14 pourraient être disputés dès la semaine prochaine.

F.Ga