RMC Sport

Coupe du monde: le Japon se remet à rêver des quarts

-

- - -

Le Japon s’est imposé face aux Samoa (26-5), ce samedi à Milton Keynes, et espère un revers de l’Afrique du Sud face à l’Ecosse (17h45) pour croire à la qualification pour les quarts de finale. Même une victoire des Sud-Africains ne leur fermerait pas la porte.

Le Japon entretient son rêve de rejoindre les quarts de finale de la Coupe du monde. Les Japonais ne sont certes pas maitres de leur destin mais ils se sont donnés de l’espoir en signant leur deuxième victoire lors de ce Mondial face à aux Samoa (26-5), ce samedi à Milton Keynes. Après leur exploit face à l’Afrique du Sud (34-32) puis la claque reçue contre l’Ecosse (45-10) quelques jours plus tard alors qu’ils accusaient le coup physiquement, les hommes d’Eddie Jones ont repris leur matche en avant. Avec une volonté de jeu qui a ravi les spectateurs du MK Stadium.

Un succès face aux Samoa étonne moins que celui face aux Springboks. Il démontre pourtant le cap franchi par les « Cherry Blossoms », face à une équipe souvent citée parmi les outsiders. La sélection nipponne prend de la consistance et son entame autoritaire le prouve. A la mi-temps, elle avait déjà fait le trou (20-0) en étouffant les Samoa dans le jeu tout en répondant présent dans le combat, un secteur pourtant fort de leurs adversaires. Les deux cartons jaunes de Levare (16e) et Taulafo (19e) témoignent de cette domination. Le premier essai de pénalité accordé après une mêlée encore plus (10-0, 24e).

Un destin lié à ceux de l’Afrique du Sud et de l’Ecosse

L’essai de funambule de Yamada juste avant la pause (40e) a donné plus de relief à ce succès. Finalement vainqueurs 26-5, les Japonais attendent désormais l’issue du match Afrique du Sud-Ecosse ce samedi (17h45). Un revers des Springboks leur offrirait la deuxième place du groupe (qu’ils prennent provisoirement) et les placerait en position idéale. Un succès des Sud-Africains ne mettrait pas un terme à leur rêve. Il faudra alors espérer une défaite de l’Ecosse face aux Samoa pour espérer une qualification historique. A condition bien sûr de s’imposer face aux Etats-Unis, le 11 octobre prochain.