RMC Sport

5 places à prendre

-

- - -

Les trois grands de l’hémisphère Sud sont déjà qualifiés. La poule D est la plus incertaine. Tableau de bord, poule par poule.


Poule D : Un ténor au tapis

Quatre équipes : la France, l’Argentine, l’Irlande et la Géorgie, sont encore en course pour la qualification avant les matchs de dimanche. Voici les clés pour suivre les enjeux de cette journée particulière.

Le règlement
En cas d’égalité au classement final entre 2 équipes : c’est le résultat du match les ayant opposées qui prévaut. C'est-à-dire que l’Argentine a cet avantage sur la France (victoire 17-12), mais la France a cet avantage sur l’Irlande (victoire 25-3).
En cas d’égalité au classement final entre trois équipes : c’est au contraire la différence de points globale (marqués/encaissés) qui prévaudra.

Le classement
Argentine : 14 pts (+ 95 points)
France : 10 pts (+ 94 points)
Irlande : 9 points (-3 points)
Géorgie : 5 points (-4 points)

Les bonus
Bonus défensif : défaite par 7 points d’écart ou moins
Bonus offensif : 4 essais marqués ou plus

Les points à prendre
Une victoire : 4 points
Une victoire avec bonus offensif : 5 points
Un match nul : 2 points
Un match nul avec bonus offensif : 3 points
Une défaite sans bonus défensif ni bonus offensif : 0 point
Une défaite avec bonus offensif ou défensif : 1 point
Une défaite avec bonus offensif et défensif : 2 points

Hypothèse pour la France
Pour être sûre de se qualifier la France doit battre la Géorgie.
Pour envisager de terminer première de sa poule, la France doit gagner avec le point de bonus. Elle aurait alors 15 points (10+5) au classement. Dans le même temps, il faut impérativement que l’Argentine perde, sans marquer de points de bonus. Les Pumas auraient alors 14 points (14+0).

Hypothèse pour l’Argentine et l’Irlande
Même battue, si l’Argentine marque 1 point de bonus, elle terminera première de la poule avec 15 points (14+1). Puisqu’elle a battu la France (17-12).
Si l’Argentine, sans prendre de bonus défensif (14 +0 = 14 points) est en revanche battue par l’Irlande qui marque le bonus offensif (9+5 = 14 points), elle est éliminée et c’est l’Irlande qui se qualifie au bénéfice de sa victoire dans leur confrontation.
Exception : si la France termine aussi à 14 points (une victoire sans bonus contre la Géorgie). Dans ce cas, le point-average général est largement en défaveur des irlandais qui devraient battre les argentins par… 98 points d’écart.

Hypothèse pour la Géorgie
Pour se qualifier, la Géorgie doit battre les Français avec le bonus offensif (5+5 = 10 points) et espérer que les Irlandais, battus, ne marquent pas de point de bonus (offensif ou défensif)

Poule A, B et C : les enjeux des derniers matchs

Poule A
L’Afrique du Sud (opposée dimanche aux Etats-Unis), déjà vainqueur des Samoa (59-7), des îles Tonga (30 à 25) et de l’Angleterre (36-0) est assurée de la première place et jouera son quart le 7 octobre à Marseille contre le second de la poule B (Galles ou Fidji).
Anglais et Tonguiens disputent vendredi 28 septembre au Parc des Princes à Paris, un véritable huitième de finale. Le vainqueur de ce match retrouvera l’Australie, le 06 octobre au Stade Vélodrome de Marseille. En cas de match nul, et si aucun point de bonus offensif n’est marqué par l’une ou l’autre des deux équipes, c’est la différence de points (marqués/encaissés) qui ferait la différence, en faveur des Polynésiens : Tonga +9 et Angleterre +4).

Poule B
L’Australie (opposée au Canada samedi), déjà vainqueur du Japon (91-3), du Pays de Galles (32-20) et des Fidji (55-12), a survolé cette poule et jouera son quart contre l’Angleterre ou les Tonga à Marseille le 06 octobre.
Samedi 29 septembre, à Bordeaux, les Gallois et les Fidjiens s’affronteront (là encore pour un véritable huitième de finale) pour le second ticket qualificatif qui offrira au vainqueur un quart de finale le 07 octobre, à Marseille, contre l’Afrique du Sud. En cas de match nul, et si aucun point de bonus offensif n’est marqué par l’une ou l’autre des deux équipes, c’est la différence de points (marqués/encaissés) qui ferait la différence, en faveur des Gallois (Galles + 67 et Fidji +26).

Poule C
La Nouvelle Zélande (opposée à la Roumanie samedi), déjà vainqueur de l’Italie (76-14), du Portugal (108-13) et de l’Ecosse (40-0) ne pourra plus être rejointe en tête de la poule. Les Blacks joueront leur quart de finale samedi 06 octobre à Cardiff contre le second de la poule D (France, Argentine ou Irlande).
Là encore, Ecossais et Italiens disputent samedi soir à Saint-Etienne un match couperet pour la seconde place. L’Ecosse avec 10 points possède un léger avantage sur l’Italie, nantie de 8 points. La « Nazionale » doit absolument vaincre pour continuer sa route, l’Ecosse peut se contenter d’un nul.

La rédaction