RMC Sport

Billetterie Coupe du monde 2023: "Un énorme raté comme ça, j’en veux bien tous les jours" se défend Atcher

L’organisation de la Coupe du monde de rugby 2023 en France a ouvert ce lundi la billetterie de la compétition. Une prévente pour les gens inscrits au préalable sur le site, qui a parfois été source de mécontentement sur les réseaux sociaux. Claude Atcher, le patron de l’organisation, reconnaît de l’attente mais s’érige contre les critiques.

Claude Atcher, beaucoup de gens se sont plaints d’avoir attendu trop longtemps sur le site de la billetterie pour la Coupe du monde 2023 ce lundi, voire même de ne jamais avoir pu acheter leur place après des heures à patienter. Comme l’expliquez-vous en tant que patron de l'organisation ?

Il y a eu sept minutes pendant lesquelles effectivement il y a eu des messages d’erreurs. Sept minutes entre 13h30 et 13h37, exactement. Il y a aussi des gens qui ont attendu très longtemps, c’est la vérité. Mais sur ce niveau d’affluence, que nous n’avons jamais vu sur aucun des grands évènements sportifs, il est difficile de faire mieux que ce qu’on a fait.

Donc vous réfutez l’idée de problèmes techniques ?

Sept minutes, je vous l’ai dit. Sur cinq heures. A un moment donné, il y a tellement de connexions qu’il y a eu des interférences sur la redirection des personnes en file d’attente, ce qui a engendré des messages d’erreurs. Ce qui n’aurait pas eu lieu d’être. Mais on peut considérer que cela n’a pas duré très longtemps. Et quand j’entends parler de "grosse blague", je veux bien, mais elle n’est pas pour nous mais pour ceux qui l’écrivent.

Selon vous, tout s’est bien passé ?

Oui. A partir du moment où 150.000 personnes se connectent en même temps pour acheter des billets, oui, je peux considérer que ça s’est bien passé. Alors, il y a des gens qui ont attendu, oui. C’est malheureusement la rançon du succès. Et les quatre files d’attente de 50.000 personnes chacune, elles ont été pleines pendant trois heures. Oui, je le répète, il y a des gens qui ont attendu de manière importante.

Combien avez-vous vendu de billets ce lundi ?

Beaucoup. Enormément. Mais on ne communiquera sur ces ventes qu’à la fin de la semaine. Ce que je peux vous dire, c’est que ça dépasse très, très largement les prévisions de France 2023. A 12h01, il y avait 150.000 personnes connectées. Le site a été pris d’assaut. Mais il a tenu. Car il faut préciser qu’il n’y a pas que les Français qui achètent des billets. Il y avait une affluence internationale qui confirme l’appétence pour les produits proposés. Alors, quand j’entends parler d’énorme raté, je veux bien, mais on a vendu aujourd’hui quasiment tous les billets du contingent des trois premiers jours. Un énorme raté comme ça, j’en veux bien tous les jours. Sachez qu’on a traité environ 350 ventes à la minute (il le répète). Ça n’est jamais arrivé dans un système de billetterie quel qu’il soit.

Qu’avez-vous à dire aux déçus du jour, ceux qui auraient été victimes du problème technique que vous avez mentionné ?

Nous ouvrons à nouveau la billetterie le 18 mars. Il y aura des places sur tous les packs et dans toutes les catégories dès le 18, à 18h. N’hésitez pas à vous reconnecter. Il se peut qu’il y ait encore des listes d’attente, je ne vais pas vous vendre du rêve car on ne sait pas combien de personnes vont se connecter en même temps. Mais vous aurez à nouveau la possibilité d’acheter des packs. Certains ne sont plus disponibles actuellement. Il reste toutefois les packs ville Saint-Etienne, équipe Argentine, Australie, Fidji, Italie et Japon. Pour le reste, vous devez attendre le 18 mars.

Wilfried Templier