RMC Sport

Coupe du monde: l’Australie va jouer avec un maillot aborigène

Les Australiens contre les Fidji, lors de leur premier match.

Les Australiens contre les Fidji, lors de leur premier match. - AFP

Pour son troisième match dans le Mondial japonais, ce samedi face à l'Uruguay (7h15), l’Australie va jouer avec un maillot aborigène. Une grande première dans une Coupe du monde.

C’est un symbole fort, une manière de représenter "tous les Australiens" selon Kurtley Beale, le seul Aborigène de l’équipe actuelle des Wallabies. Pour la première fois dans une Coupe du monde, l’Australie va en effet porter un maillot d’inspiration aborigène ce samedi contre l’Uruguay.

"Tout le monde adhère à ce maillot, les joueurs, le staff", a déclaré Beale, qui sera titulaire comme arrière contre l’Uruguay. "En tant que pays, c'est une fidèle représentation et une vraie reconnaissance pour les peuples aborigènes. Ce sera une soirée très spéciale pour toutes les personnes impliquées"

Un message d'ouverture

Au-delà de rendre hommage au peuple aborigène, porter ce maillot est aussi, pour tous les joueurs de couleur des Wallabies, un beau message d’ouverture. "Voir un maillot aborigène pour une équipe composée essentiellement de mecs métisses, c'est quelque chose de cool et de différent", a apprécié Matt To'omua, originaire des Samoas, qui a souligné que le rugby ne devait plus être vu comme un sport réservé à l'élite et aux cols blancs.

Hommage aux 14 joueurs aborigènes de l'histoire des Wallabies

L'Australie avait déjà porté à deux reprises (Nouvelle-Zélande en 2017 et Angleterre en 2018) un maillot d'inspiration aborigène, mais jamais en Coupe du monde. Pour l'occasion, les motifs imprimés ont été modifiés, représentant de manière plus complète toutes les cultures présentes au sein de l'équipe.

Le motif du maillot présente notamment 14 points d'eau, en hommage aux 14 joueurs aux racines aborigènes ayant joué pour la sélection nationale, depuis Cecil Ramali en 1939 jusqu'à Beale aujourd'hui. L’histoire, déjà belle, le sera encore plus en cas de belle partition contre l’Uruguay. Avec un essai de Beale à la clef ?

FG avec AFP