RMC Sport

Laporte : « Maintenir la concurrence »

Dominici effectue son retour dans le XV de France

Dominici effectue son retour dans le XV de France - -

Bernard Laporte a tranché. Dominici, Jauzion et Mignoni réintègrent l’équipe de France qui sera opposée, dimanche, à la Géorgie.

Bernard Laporte, qu’est-ce qui vous a poussé à effectuer neuf changements par rapport au dernier match des Bleus ?
Nous avons la même réflexion à chaque rencontre. Dans un premier temps, nous prenons en compte les blessés. Imanol Harinordoquy n’est pas remis de sa blessure au pouce, Peter de Villiers a une béquille à la cuisse droite et Cédric Heymans n’est pas complètement remis de sa béquille face à l’Argentine. Ensuite, nous tenons compte du nombre de matchs et de minutes joués par chacun. Il y a des joueurs qu’il fallait relancer afin qu’on ait pratiquement trente joueurs sur la même longueur d’ondes.

C’est donc pour cela que l’on retrouve, entre autres, Christophe Dominici et Yannick Jauzion…
Ils ont été malheureux face à l’Argentine. Depuis, ils avaient disparu de la feuille de match ou étaient remplaçants. Ils ont besoin d’être relancés. L’objectif est de maintenir cette concurrence et cette émulation à l’intérieur de l’équipe. Ils n’ont pas été performants lors du premier match mais ce n’était pas une sanction de ne pas les faire jouer ensuite. Simplement, ce sont les circonstances qui ont provoqué cette situation.

Pierre Mignoni et Lionel Beauxis seront associés en charnière. Qu’attendez-vous de cette association inédite ?
Elle est nouvelle sur la Coupe du Monde mais ils ont déjà joué ensemble contre l’Ecosse lors du dernier tournoi des VI Nations. A partir du moment où l’on fait souffler Damien Traille, il nous fallait un Lionel Beauxis qui a les mêmes qualités que Damien au pied. Si nous avons pris Lionel, c’est pour qu’il soit la doublure de Damien.

Rémy Martin sera sur le banc des remplaçants. Pourquoi ?
Serge Betsen a besoin de jouer. C’est un garçon qui se connaît bien, qui a une certaine expérience. Il a besoin d’accumuler les matchs pour se sentir bien. Il sera notre capitaine. Rémy n’est peut-être pas titulaire mais il réintègre le groupe des 22.

Comment allez-vous suivre la rencontre Argentine/Irlande ?
Je ne vais pas le regarder. Je n’aime pas être impuissant. Quand je sais qu’un match est décisif et que je ne peux rien faire, je préfère aller boire un café. Si les joueurs veulent le regarder, je n’y vois aucun inconvénient. De toute façon, nous restons au Stade pour rencontrer les média une fois le match Argentine/Irlande terminé.

La rédaction - Laurent Depret