RMC Sport

Les forçats de l’Auvergne

-

- - -

Après une semaine d’un intense travail physique à Marcoussis, le XV de France attaque son premier stage de préparation hors de ses bases à Chambon-sur-Lignon (Haute-Loire), ce vendredi.

Paisible bourgade d’à peine 3000 âmes, Chambon-sur-Lignon s’apprête à accueillir pour une dizaine de jours l’équipe de France de rugby. Les Bleus quittent leurs installations haut de gamme de Marcoussis pour le verdoyant plateau du Haut-Lignon perché à 967m d’altitude. Un paradis pour les randonneurs, mais aussi une terre de rugby pleine de ferveur. Les 2600 places disponibles pour les entraînements du 14 et 17 juillet se sont, en effet, envolées en une heure et demie.

Rudement sollicités par la semaine d’exercices physiques concoctés par le staff, les Bleus récupèrent progressivement leurs blessés. François Trinh-Duc a ainsi repris l’entraînement jeudi, alors que Romain Millo-Chluski, touché à un tendon d’Achille, devrait faire son retour dès vendredi. « Les nouvelles de la santé sont très bonnes, a ainsi confirmé le deuxième ligne toulousain. J’ai recommencé à courir il y a quatre jours. J’attends maintenant de rejoindre le groupe. » Un état de forme que n’a pas encore atteint Imanol Harinordoquy. Le Basque enchaîne actuellement les séances de kiné et espère retrouver le terrain pour le stage de Falgos (Pyrénées-Orientales) qui débutera le 24 juillet. Harinordoquy sera cependant bien présent à Chambon ce vendredi.