RMC Sport

Remaniement en vue pour le XV de France

-

- - -

Fidèle aux principes édictés en début de Coupe du monde, Marc Lièvremont devrait opérer une large revue d'effectif pour affronter le Canada à Napier, dimanche (10h30 heure français). L'entraîneur dévoilera sa liste ce lundi soir (22h).

Il l’avait promis. Marc Lièvremont devrait annoncer un XV très largement remanié pour affronter le Canada dans six jours à Napier. Bien que les Bleus bénéficient d’un jour supplémentaire pour préparer ce deuxième rendez-vous, le staff n’a pas changé ses habitudes en décidant de communiquer le groupe mardi matin (ce lundi soir en France, à 22h). La victoire poussive a, certes, laissé des traces dans les têtes, mais pas question pour l’entraîneur français de revenir sur ses principes. « Je me pose des questions sur l’organisation et le management, explique-t-il. Peut-être que ces déchets viennent du fait de faire tourner l’effectif. Ça me fait réfléchir. Maintenant, je crois que ça serait une erreur de tout remettre en question et de figer le groupe. »

Auteurs de rentrées plutôt convaincantes, Jean-Baptiste Poux et Dimitri Szarzewski pourraient débuter la rencontre. Même si le cas du second semble plus compliqué à gérer. Tout simplement parce que William Servat a besoin de temps de jeu, mais aussi parce que dans la tête du staff, le Parisien s’inscrit davantage dans le rôle d’un « remplaçant idéal ». « Dimitri se donne les moyens de ses ambitions, souligne Lièvremont. Il est certainement au meilleur niveau qu’il ait pu jouer. Ça serait lui faire injure que de prétendre qu’il n’a droit qu’à un poste de numéro 2. » Et pourtant, c’est sans doute dans ce costume qu’il risque de vivre ce début de compétition.

Le retour de Mermoz

Luc Ducalcon en première ligne, Romain Millo-Chluski et Pascal Papé en deuxième ligne, Fulgence Ouedraogo et Louis Picamoles en troisième ligne, pourraient profiter du turn-over. Reste le cas Imanol Harinordoquy. Particulièrement bougé par son entraîneur en début de semaine, il pourrait se voir offrir une nouvelle chance. A moins que la sanction ne tombe avec une titularisation de Julien Bonnaire. « Il a été léger comme il peut l’être, et comment peuvent l’être les joueurs de talent, pestait Lièvremont au sujet du Biarrot. Son comportement m’a contrarié. Il a été dilettante sur certaines séquences. C’est agaçant compte tenu de son expérience et son talent. »

Tous deux remis de blessure, Damien Traille et Maxime Mermoz débuteront à l’arrière et au centre. Le Perpignanais devrait être associé à son partenaire de club, David Marty. En l’absence de Palisson, toujours blessé au psoas, les ailes seront toujours occupées par les Toulousains Clerc et Médard. Quant à la charnière, et en raison de la blessure à l’épaule droite de David Skrela, elle devrait s’articuler autour de François Trinh-Duc et Morgan Parra. « Morgan a effectué des choses simples, admet Lièvremont. Il a su donner un peu d’envergure et apporter des choses simples. » Et l’ancien troisième ligne de conclure : « Je rêve de constance et de précision. Ce coup de pied au cul devrait nous permettre de mieux travailler et de préparer ce match avec peut-être un peu plus de pression. »

Le titre de l'encadré ici

L’équipe possible|||

Traille – Clerc, Mermoz, Mary, Médard – (o) Trinh-Duc, (m) Parra – Bonnaire (ou Harinordoquy), Picamoles, Ouedraogo – Millo-Chlusy, Papé – Ducalcon, Servat (ou Szarzewski), Poux