RMC Sport

Rugby: un nouveau processus de qualification pour la Coupe du monde 2023

World Rugby a dévoilé ce lundi les modalités d’obtention des huit derniers billets qualificatifs pour le Mondial 2023 en France.

Les petites nations du rugby vont devoir batailler pour participer au Mondial 2023 en France. A un peu plus de trois ans de la compétition, et alors que douze équipes sont déjà qualifiées grâce à leurs résultats lors du Mondial 2019 (Afrique du Sud, Angleterre, Nouvelle-Zélande, Pays de Galles, Japon, France, Australie, Irlande, Ecosse, Italie, Argentine et Fidji), World Rugby a dévoilé ce lundi les modalités d’obtention des huit derniers billets, avec une formule un brin alambiquée.

Sept des huit tickets seront ainsi distribués à l’issue de tournois régionaux ou inter-régionaux, normalement prévus en 2021 ou 2022. L’Océanie offrira un billet au vainqueur d’un duel entre les Samoa et les Tonga, puis un autre après un playoff croisé avec la zone Asie, l’Afrique distribuera une place au vainqueur de la Rugby Africa Cup 2022, les Amériques deux places aux finalistes de l’Americas Rugby Championship 2022, et l’Europe deux places aux finalistes du Rugby Europe Championship 2022.

Une "véritable opportunité" pour toutes les nations?

Pour le dernier billet, il faudra jouer et remporter un tournoi final (et mondial) de qualification, normalement en novembre 2022. Celui-ci opposera le troisième de l’Americas Rugby Championship, le troisième du Rugby Europe Championship, le finaliste de la Rugby Africa Cup, et le perdant du playoff Asie-Pacifique. Seul le vainqueur de cette compétition de repêchage ira en France.

"Ce processus, qui a été développé après une consultation complète avec nos associations régionales et nos fédérations membres, offrira une véritable opportunité à toutes les nations de se qualifier pour la compétition", veut croire le président de World Rugby, Bill Beaumont.

CC