RMC Sport

Laporte : « Un changement de capitanat logique »

Bernard Laporte

Bernard Laporte - -

Invité du Moscato Show sur RMC, l’entraineur de Toulon et ex-sélectionneur de l’équipe de France, Bernard Laporte, est revenu sur la transmission du brassard entre Dusautoir et Papé. Un changement que Laporte juge logique pour ce Tournoi des VI Nations.

« Pour moi, je trouve que c’est logique puisque Thierry (Dusautoir) revient de blessure et qu’il ne joue pas avec Toulouse. Il ne faut pas s’exciter, j’ai envie de dire. J’ai connu la même situation et la même problématique avec Raphaël Ibanez et Fabien Pelous, même si pour moi ça n’est pas une vraie problématique si les gens s’entendent bien. Mais déjà, il n’y a pas qu’un capitaine en équipe de France. Ça n’existe plus, ça. Et il faut tenir compte, Philippe a raison, des forces en présence. Déjà, Thierry Dusautoir n’est pas revenu à son meilleur niveau. Qu’est-ce que Pascal Papé aurait dit ? « J’ai fait une bonne tournée, j’ai été un bon capitaine et puis, on me retire le brassard parce que Thierry Dusautoir, qui n’est pas à 100%, revient… » Je crois qu’il y a une concurrence. Dire à Dusautoir : « Tu as toutes les cartes en main et il faut que tu regagnes ta place. Après, on verra pour ton capitanat », cela me semble être une chose logique ».

Le précédent Ibanez-Pelous

« Quand je suis arrivée en équipe de France, la France sortait d’une finale de Coupe du monde (1999) et Raphaël Ibanez était le capitaine. Quand j’ai commencé le Tournoi, je lui ai dit qu’il n’était pas le meilleur talonneur de France à mes yeux et qu’il ne pouvait pas être capitaine. Raphael est redevenu le capitaine parce qu’il redevenu le meilleur talonneur. Je crois que c’est comme ça que ça fonctionne. Et je ne pense pas que Philippe Saint-André se soit dit : « Je ne vais pas faire comme le précédent et maintenant j’ai Papé ». Sans quoi, il l’aurait tout de suite. Ce choix me parait logique. »

Moscato Show