RMC Sport

Le rugby anglais part à la chasse aux tricheurs

La Ligue anglaise de rugby souhaite éviter les tricheries et les simulations et envisage de vérifier les blessures qui entraîneront un remplacement temporaire.

La Ligue anglaise de rugby a annoncé aujourd’hui qu’elle voulait faire vérifier toutes les blessures entraînant des remplacements temporaires. Des médecins indépendants seraient chargés de cette mission. Cette annonce fait suite au scandale lié à la fausse blessure de l’ailier des Harlequins Tom Williams. Le 12 avril dernier lors d’un match de Coupe d’Europe face aux Irlandais de Leinster, Williams avait simulé un saignement de la bouche pour permettre à son équipe de faire entrer un buteur sur le terrain grâce à la règle du remplacement temporaire. « Cela a clairement entaché la réputation du rugby, il faut le reconnaître », a déclaré Martyn Thomas, le président de la Fédération anglaise sur Radio Five. Le rugby, ce n'est pas Hamlet. » Dans l'affaire Williams, le directeur technique des Harlequins Dean Richards a été interdit d'entraîner pour trois ans, le joueur a été suspendu pour quatre mois et les Harlequins condamnés à une amende de 350.000 euros.

La rédaction