RMC Sport

Les Bleus en goguette

Les Bleus (Huget, Trinh-Duc et Traille, de g. à d.) ont profité d'un lundi "détente" au milieu de leur préparation pour la Coupe du monde.

Les Bleus (Huget, Trinh-Duc et Traille, de g. à d.) ont profité d'un lundi "détente" au milieu de leur préparation pour la Coupe du monde. - -

Après un week-end très musclé, le XV de France a poursuivi son stage de préparation au Chambon-sur-Lignon avec un lundi « off ». Au programme ? Golf, pêche, visite touristique ou farniente. Avant de retrouver le ballon ovale ce mardi.

La préparation à une Coupe du monde est un exercice de précision. Il faut savoir alterner. Mixer les phases de gros travail physique avec celles de récupération pour garder alertes les corps comme les têtes. A un peu moins de deux mois du rendez-vous néo-zélandais (9 septembre-23 octobre), le staff du XV de France fait tout pour réussir au mieux ce difficile exercice de jonglage. Le stage au Chambon-sur-Lignon en est un exemple parfait. A la sortie d’un week-end très sportif, où les organismes ont été mis à rude épreuve, et avant de retrouver le ballon ovale dès ce mardi avec un premier entraînement prévu à 9h30 au stade Jo Maso (baptisé en l'honneur du manager des équipes de France), les Bleus ont ainsi eu droit à un lundi « détente ».

Après une matinée totalement libre, les joueurs de Marc Lièvremont ont pris le bus à 12h30 pour sur rendre au clubhouse du golf du Chambon-sur-Lignon où un déjeuner en commun les attendait. Quelques golfeurs amateurs ou confirmés du groupe (Trinh-Duc, Marconnet, Heymans, Lakafia, Marty et Traille, mais aussi le kiné Jean-Michel Grand) sont ensuite restés tester leur drive sur les fairways du parcours. Quand détente et sport se rejoignent. Le reste des troupes ? Certains sont partis taquiner le goujon à Tence, dans l’étang de Batalane. D’autres (Millo-Chluski, Médard, Mermoz, Ouedraogo ou encore Huget) ont entrepris la visite des ruelles tortueuses du Chambon-sur-Lignon.

Sur les traces des Justes

L’occasion de signer des autographes pour des enfants ébahis de croiser les colosses tricolores. Mais aussi de s’arrêter devant toutes les vitrines décorées à leur gloire et de se poser à la terrasse du café « Les 4 Saisons » après avoir acheté des magazines de sport. Une grande partie de ces Bleus ont alors rejoint un guide pour entamer une balade touristique au cours de laquelle a longuement été évoqué l’acte héroïque de la commune dans la Résistance lors de la Seconde Guerre mondiale. Les locaux avaient alors aidé à protéger des enfants juifs, ce qui avait valu au Chambon-sur-Lignon d’être l’une des deux seules communes au monde à recevoir la distinction de « Juste parmi les Justes » délivrée par l’Etat d’Israël. On espère que les Bleus sauront s’inspirer de la devise.