RMC Sport

Les Bleus privés d’Espoirs

Les joueurs étrangers ont pris la place des jeunes dans les effectifs du Top 14. Un effet néfaste pour le XV de France.

« Les étrangers ne sont pas gages de spectacle. » Une affirmation de Jean-Baptiste Elissalde, membre du XV tricolore, qui préfère qu’on offre une chance aux jeunes. « Il y a eu un Toulon - Brive, avec vingt-sept étrangers sur le terrain et un six-six à la fin. Nul. Faut pas laisser de côté toutes nos jeunes pousses, ne pas les mettre en difficulté, en les mettant soit trop tôt à haut niveau, quand ils ne sont pas mûrs, soit trop tard et passer à côté. »

Yannick Jauzion, partenaire d’Elissalde en Bleu, s’inquiète lui aussi de la présence massive des étrangers dans le Championnat, qui prennent la place des Espoirs sur le terrain. « Pour l’équipe de France, c’est une politique illogique, s’insurge Jauzion. Mais la politique de club ne va pas forcément dans le même chemin que celle de l’équipe de France. C’est dommageable, car on aurait pu avoir une équipe de France plus performante. Maintenant, les effectifs augmentent. Tous les jeunes qui arriveront dans une dizaine d’années, peut être que ça permettra à l’équipe de France d’être plus efficace. Mais je crois que pendant dix ans on va ramer. »

La rédaction