RMC Sport

Les étonnantes directives de World Rugby sur les joueurs et joueuses transgenres

Image d'illustration

Image d'illustration - ICON

La fédération internationale de rugby déconseille aux femmes transgenres de prendre part à des compétitions élite féminines, mais autorise les hommes transgenres à participer au rugby masculin.

La question des femmes et hommes transgenres dans le sport est devenue un débat épineux. Pour le rugby, la fédération internationale (World Rugby) s'est prononcée sur le sujet. Elle déconseille aux femmes transgenres de participer à des compétitions élite de rugby féminin, une directive qui ne s'adresse pas à leurs collègues hommes pour les compétitions masculines.

"Les hommes transgenres sont autorisés à participer au rugby avec contact, masculin"

A la suite d'un examen approfondi de la politique relative aux joueurs et joueuses transgenres, l'instance dirigeante du rugby mondial a estimé que "la sécurité et l'équité ne pouvaient être assurées pour des femmes jouant contre des femmes trans en rugby". "En conséquence, il n'est pas recommandé, selon les nouvelles directives, que les femmes transgenres jouent au rugby en élite et au niveau international où la taille, la force, la puissance et la vitesse sont cruciales", précise le texte.

En revanche, "les hommes transgenres sont autorisés à participer au rugby avec contact, masculin". Ces dernières années, plusieurs ex-championnes, dont les athlètes britanniques Kelly Holmes et Paula Radcliffe, ont manifesté leurs inquiétudes sur les préjudices éventuels que pourraient apporter au sport féminin la participation d'athlètes trans, potentiellement plus puissantes.

RR avec AFP