RMC Sport

Lièvremont : « Les Australiens nous ont punis »

Marc Lièvremont avait des regrets après la défaite contre l'Australie

Marc Lièvremont avait des regrets après la défaite contre l'Australie - -

Marc Lièvremont était amer après la défaite du XV de France face à l’Australie à Sydney (22-6). Insuffisances, fatigue, le sélectionneur du XV de France revient sur ce match.

Marc Lièvremont, on vous sent en colère ?
J’ai déjà été plus enragé après un match. On est déçu et il faut reconnaître qu’on est tombé sur meilleur que nous. On n’a pas fait ce qu’il fallait. On est d’abord déçu par notre prestation mais il y avait une très bonne équipe australienne en face. Elle a été extrêmement lucide de bout en bout, elle a été en action dès les premières minutes, contrairement à nous. Elle nous a fait payer nos insuffisances techniques, la fatigue aussi. On peut penser que les deux matches en Nouvelle-Zélande ont laissé des traces. Il y a des regrets.

Le bilan aurait pu être meilleur avec deux victoires. C’est la faute de la fatigue ?
En partie mais ce match a confirmé certains de nos soucis comme nos problèmes à rentrer dans les parties. Les Néo-Zélandais n’ont pas su profiter de nos erreurs mais les Australiens, beaucoup mieux organisés, beaucoup plus froids et qui montent en puissance, n’ont pas laissé passer l’occasion de nous punir sur la moindre de nos fautes. Ce serait idiot de dire qu’on n’a pas eu de chance mais le rebond n’était jamais pour nous. Il y a cette interception de Maxime Mermoz, qui est arrêté même si ont été copieusement dominé. Ca aurait fait 10-10 et ça aurait été un autre match. On a déjoué en deuxième mi-temps en étant courageux mais suicidaires.

Pourquoi il y a eu cette soirée après la défaite à Wellington alors qu’il restait un match ?
Il y a eu trois semaines de travail intense où les joueurs n’ont pas lâché. Il y avait besoin de lâcher la bride car il y avait un phénomène de saturation. Ca fait partie du rugby. On peut regretter que certains ne sachent pas trouver les limites et ne se comportant pas en professionnels. Je en regrette pas et en aucun cas cette soirée peut être la raison de cette défaite aujourd’hui.

La rédaction - Laurent Depret à Sydney