RMC Sport

Lièvremont : « On est sinistré »

-

- - -

Marc Lièvremont et les entraîneurs du XV de France ont dû composer avec l’absence des demi-finalistes du Top 14, pour élaborer un groupe de 26 joueurs qui défieront l’Australie les 28 juin et 5 juillet prochains.

Marc Lièvremont, vous avez dû composer un groupe de 26 sans les cadres demi-finalistes du Top 14…
J'ai envie de pleurnicher, de pleurer et de me lamenter sur le fait qu’il est vraiment temps qu’on se rende compte qu’on va droit dans le mur. Sur certains postes, on est particulièrement sinistré. Maintenant, je ne veux pas laisser penser qu’on a un groupe de 26 par défaut. Mais c’est quand même très problématique. Je suis remonté jusqu’à la Pro D2 et on se rend compte que c’est exactement le même problème. Nous manquons de joueurs français. Pour l’instant, je me refuse à prendre un joueur étranger, même si ça fait plus de 3 ans qu’il évolue dans notre championnat. Je n’ai pas envie qu’on parle Afrikaner en équipe de France. Je veux garder des joueurs français mais ça devient compliqué.

Sébastien Chabal fait son retour dans le XV de France. Est-ce un choix par défaut ?
Non, il n’y a aucun choix par défaut. On connaît l’extraordinaire potentiel athlétique de Sébastien Chabal. Je le voyais partir en n°8 mais raisonnablement, je crois plus en lui en deuxième ligne. On ne le prend pas à contre-pied, mais on le met un petit peu devant le fait accompli. Je compte sur son état d’esprit et son implication pour réussir à ce poste. Je suis en tout cas persuadé que dans le rugby qu’on veut jouer, il a davantage sa place en seconde ligne.

Parmi les 26, vous avez sélectionné votre frère, Mathieu Lièvremont…
C’est vrai que c’est difficile. Je ne voulais pas en entendre parler au début mais nous avons besoin de joueurs dans ce registre. Mathieu est excellent tous les week-ends, il est régulièrement le meilleur sur le terrain. Ce sera un joueur comme un autre, mais peut-être que je lui ferai la bise le matin et que je serrerai la main aux autres.

La rédaction avec Pierre Viaud