RMC Sport

Lombard : « Beaucoup de choses positives »

Thomas Lombard

Thomas Lombard - -

Face aux champions du monde, le XV de France a longtemps résisté avant de s’incliner ce samedi (19-26). Une prestation rassurante et encourageante pour Thomas Lombard, ex-international français et membre de la Dream Team RMC Sport.

On s'attendait à une déculottée. Il n’en a rien été. Le XV de France s’est incliné de peu ce samedi soir (19-26) face aux All Blacks, champions du monde en titre. Les Bleus ont fait preuve de pugnacité durant une heure avant de céder face aux assauts néo-zélandais, explique Thomas Lombard, membre de la Dream Team RMC Sport.

« On les a tenus pendant 60 minutes, souligne-t-il. On a même fait mieux que tenir. On a dominé territorialement, dans la possession. On a été cliniques, disciplinés. Mais on a eu ce passage à vide à l’entame de la seconde période où on encaisse deux essais. On revient poussivement et on échoue sur une mêlée à cinq mètres. »

« Une défaite difficile à accepter »

Annoncées battues d’avance, les troupes du sélectionneur Philippe Saint-André auraient même pu prétendre à un meilleur résultat avec davantage de réussite. Mais Thomas Lombard préfère garder retenir le positif. « Il y a encore quelques jours, on se disait que ça allait être compliqué, rappelle-t-il. Mais les Bleus, malgré ce passage à vide de 15 minutes, ont donné beaucoup de satisfactions. »

« C’est une défaite difficile à accepter, reconnaît quand même Thomas Lombard. Parce que quand on tient les Néo-Zélandais comme ce samedi, c’est toujours dur. Mais l’équipe de France a fait un grand match. Il y a évidemment des choses à gommer. Mais il y a eu beaucoup de choses positives néanmoins, sur la défense, la conquête et l’état d’esprit général qui a animé cette équipe durant les 80 minutes qu’elle a livré, même si elle n’est pas récompensée à la fin. »

« Pas loin de la meilleure équipe au monde »

Thomas Lombard insiste encore sur la mauvaise entame de seconde période des Bleus. Et pour cause. C'est certainement ce laps de temps qui coûte le match nul aux hommes de Philippe Saint-André. Et par conséquent, ce qui leur a manqué pour espérer l'emporter. « Il leur manque un quart d’heure, martèle Lombard. Ce quart d’heure de flottement à l’entame de la seconde période où on laisse l’initiative aux Blacks, où on est dominé dans la possession. A partir du moment où on leur donne des munitions, ils savent les saisir. Ils ont des joueurs formidables pour ça, comme Piutau, qui a été décisif sur les deux essais. »

« Il manque un quart d’heure de concentration. Il fallait être en place défensivement, en place sur la conquête. On l’a été, malheureusement pas sur l’intégralité de la rencontre. Il y a ce quart d’heure qui nous fait défaut mais on n’est pas loin, pas loin de la meilleure équipe du monde. L’équipe de France échoue à rien et ce quart d’heure, c’est ce qui lui manque pour faire l’exploit. »

A lire aussi :

>> France-All Blacks : encore trop tendres, ces Bleus

>> France-All Blacks, une chandelle qui change tout...

>> Revivez France-All Blacks

La rédaction