RMC Sport

Lomu : le vibrant hommage du rugby mondial

Jonah Lomu

Jonah Lomu - AFP

Jonah Lomu est décédé ce mercredi à Auckland à l’âge de 40 ans. Une disparition qui endeuille le monde du rugby. Les hommages se multiplient pour saluer la mémoire de la première grande icône de l’ovalie.

Philippe Sella, ancien international français

« Je me rappellerai toujours ses matches de sélection dans les deux semaines avant qu’il soit All Black. C’était impressionnant, ça nous a laissé bouche bée. On s’est observé les uns les autres et on s’est un peu dit : "ouh là là... c’est quoi ce phénomène ? il va surement être dans cette sélection." Mais bon, Jonah Lomu, cela ne nous disait rien du tout avant ces matches. Il n’a pas mis beaucoup de temps pour faire voir que c’était un grand joueur qui savait évoluer. Et puis, on a vu le monstre. Un joueur atypique et on s’est dit ce gars-là, on ne le connait pas mais il va jouer contre la France, c’est certain. Il avait tout juste dix-neuf ans et il était déjà au-dessus des autres. Et effectivement, quelques semaines plus tard, il faisait partie des All Blacks. »

Emile Ntamack, ancien international français

« On ne remplacera jamais Jonah. Il a été le fer de lance de ce rugby amateur devenu professionnel. Il a été la lumière pour le monde de l’ovalie. Tout le monde s’est intéressé à notre sport parce qu’il y avait un phénomène et c’était Jonah Lomu. Ce qu’il a écrit est indélébile. On connait le joueur mais l’homme était aussi très attachant. C’était un colosse mais avec une certaine fragilité et beaucoup d’humanisme. On perd un super bonhomme. »

Denis Charvet, membre de la Dream Team RMC Sport

« Je me suis rendu compte de la star que c’était pendant le jubilé de Ian Evans à Llanelli. Je me suis retrouvé à une aile et lui à l’autre aile. A la mi-temps, 4000 gamins sont entrés sur le terrain et se sont rués vers les lui. Il n’a pas ou sortir du terrain. Le coup d’envoi de la deuxième période a été donné 40 minutes après, le temps d’évacuer tout le monde. J’en ai des frissons rien que d’en parler. Là je me suis dit : "On est avec un mec hors norme". En plus, c’était était un gars d’une gentillesse et d’une fidélité ! C’est l’un des plus grands que j’ai rencontrés. »

Vincent Moscato, membre de la Dream Team RMC Sport

« Sur le terrain, c’était quelque chose d’effarant. Un ailier d’1,96m pour 120 kg, on n’avait jamais vu ça. Il avait été chronométré à 10’’80 sur 100m avant la Coupe du monde 1995. C’est énorme pour quelqu’un de son gabarit. Il avait cette capacité à s’arracher aux plaquages, avec des jambes de percheron. Il raffutait, était capable de faire des différences à lui tout seul, de traverser le terrain dans n’importe quelle position. En plus, c’est un gars qui a fait connaître le rugby, qui n’était pas un sport planétaire. Tout le monde connaissait Jonah Lomu, même aux Etats-Unis ! »

Jacques Monclar, membre de la Dream Team RMC Sport

« Jonah Lomu, c’est le personnage de bande dessinée par excellence. C’est le mec qui courrait avec des joueurs sur le dos. Il nous a fait rêver. Il avait bousculé la hiérarchie en étant All Black à seulement 19 ans ! C’est un truc monumental. Il était l’équivalent au basket de Shaquille O’Neal : la force brute absolue, cumulée à un dynamisme qui en font des mutants. »

Thomas Lombard, membre de la Dream Team RMC Sport

La Fédération française de rugby

Benoit August, ancien international français

Julien Candelon, joueur de l'équipe de France de rugby à 7

Jonathan Davies, ancien international gallois

Tana Umaga, ancien centre des All Blacks

« Lomu a porté à lui seul le rugby dans l'ère professionnelle. Il n'y a jamais eu d'autre Jonah Lomu. Tout le monde a essayé d'en fabriquer un nouveau en mettant des avants dans les lignes arrières ou en mettant sur les ailes quelqu'un de sa taille. Mais il n'y en a pas deux comme lui et, pour être honnête, il n'y en aura probablement jamais. »

Jeff Wilson, ancien centre des All Blacks

« Au début, il était difficile de comprendre exactement à quel point il serait important mondialement. Il a donné au rugby une nouvelle dimension et les gens dans le monde entier savaient qui était Jonah Lomu et de quoi les joueurs de rugby étaient capables. »

Dan Carter, ouvreur des All Blacks

Jonny Wilkinson, ancien joueur anglais

Thierry Dusautoir, capitaine du XV de France

Sonny Bill Williams, centre des All Blacks

L’équipe d’Australie

Vincent Clerc, ailier du Stade Toulousain

Frédéric Michalak, ouvreur du XV de France

Imanol Harinordoquy, 3e ligne du Stade Toulousain

Benjamin Fall, ailier international de Montpellier